Road Trip in the Dolomites, Italy

Road trip de 5 jours dans les Dolomites en Italie (itinéraire, budget, conseils)

Partez à la découverte des Dolomites en Italie lors d’un road trip qui va vous laisser sans voix. Je vous partage ici mon itinéraire, mes conseils et mon budget pour profiter au maximum de cette sublime région. Enfilez vos chaussures de randonnées, c’est parti pour 5 jours d’aventure !

La région des Dolomites située au nord de l’Italie est très certainement la plus belle région montagneuse d’Europe. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, les Dolomites ce sont des montagnes à couper le souffle, des points de vues extraordinaires, des lacs bleus et des lacs à reflexion, des dizaines de kilomètres à parcourir lors de randonnée et des milliers de virages à en faire vomir plus d’un haha ! Personnellement, j’ai été conquise par cette région sachant que c’était la première fois que j’allais en montagne en plein été.

C’est donc en juillet 2019 que je suis partie à la découverte des Dolomites en Italie : montagnes, lacs, randonnées étaient au programme. Levés à 4h30 quasiment tous les jours pour voir le lever de soleil avec en moyenne 17km de marche par jour et 2-3 heures de route puis coucher de soleil à 21h avec mon pote Morgan nous n’avons pas perdu une seule seconde de nos vacances. Et franchement, ça valait carrément le coup ! Laissez-moi vous raconter notre voyage à travers notre itinéraire de 5 jours dans les Dolomites.

Tout d’abord, je tiens à préciser que nous avons organisé notre voyage complètement à l’arrache à peine 1 mois avant le départ. Beaucoup d’hébergements étaient déjà complets nous obligeant à nous éloigner un peu des zones touristiques pour dormir. Grâce au nouveau site cozycozy.com; comparateur d’hébergements sur internet, nous avons déniché de belles offres quelques semaines avant le départ 👍 Le site compare toutes les offres d’hébergements (Hôtel, B&B, guesthouse, auberge de jeunesse…) des sites web tels que Airbnb, Booking.com, Hotels.com, Abritel, Le Bon Coin, Homeexchange, Hostel.com, etc. Je vous recommande d’y jeter un œil, ça vous fera gagner un temps fou et surtout économiser quelques dizaines d’euros 😉

Notre itinéraire de 5 jours dans les Dolomites : 

Départ de Venise – Bolzano – Lago di Carezza – Vajolet Towers – Santa Magdalena – Alpe Di Siusi – Castelrotto – Geisleralm (Puez Odle) – Passo Sella – Mt Seceda – Lago di Braies – Lago di Dobbiaco – Lago di Landro – Lago di Misurina – Tre Cime di Lavaredo – Lago di Sorapis – Passo Giau – Retour à Venise

Nous avons atterri à Venise et avons récupéré notre voiture de location à la gare de Mestre (il y avait quasiment 100€ de moins en louant la voiture au départ de la gare de Mestre plutôt qu’à partir de l’aéroport). Le trajet en bus de l’aéroport à la gare de Mestre ne coûte que 8€ et dure à peine 20 minutes.

Road Trip dans les Dolomites en Italie, Itinéraire & conseils

Jour 1 : Lago di Karessee / Vajolet Towers / Santa Magdalena

Une fois en possession de notre voiture de location, nous avons roulé en direction de Bolzano pour y passer la première nuit. Le lendemain, nous avions près de 50 minutes de route pour nous rendre au lac de Carezza, nous sommes donc partis assez tôt pour y arriver vers 7h30 du matin. Nous étions presque seuls, nous avons pu profiter du lac très paisible avant que la foule n’arrive.
Pour info, le premier bus est arrivé vers 8h30. On a fait tranquillement le tour du lac pour le voir sous tous ses angles. En 2018, il y a eu une tornade qui a ravagé une partie de la forêt autour mais il n’en reste pas moins que le lac est magnifique et la réflexion superbe. Le parking est payant mais il y a quelques places gratuites à l’entrée du lac. Comme nous sommes arrivés tôt nous avons réussi à dégoter une place gratuite :)


View this post on Instagram

A post shared by Elodie – Traveller & Runner (@elorunstheworld) on

Ensuite, nous souhaitions faire une randonnée jusqu’aux tours Vajolet mais nous avons perdu plus d’une heure sur la route car nous nous sommes trompés de point de départ. Comme nous avions prévu d’autres trucs dans la journée, nous nous sommes contentés d’une randonnée jusqu’au refuge Gardeccia et Refugio Stella Alpina; une belle balade de 12 km aller-retour quand même.

Vajolet -Towers-Italy-Dolomites

Enfin, nous voulions finir la journée par l’église Santa Magdalena située à côté du village du même nom. C’est ici que se trouve la fameuse église au milieu des champs et avec des montagnes en arrière plan. Mais grosse désillusion en arrivant. Tout d’abord, le parking est payant h24 (4€ la journée et 2€ à partir de 13h) et l’accès à l’église coûte 4€ par personne (il y a un portique à l’entrée, impossible de passer à côté). Nous avons préféré prendre du recul et prendre des photos depuis d’autres points de vue aux alentours. Nous sommes restés pour le coucher de soleil mais le ciel était très nuageux. Malheureusement, nous n’avons pas eu la chance de voir de belles couleurs sur les montagnes derrière l’église.

Church Santa Magdalena Dolomites Italy

Jour 1: 15,4 km de marche

Jour 2 : Alpe di Suisi / St Valentin church / Castelrotto / Randonnée jusqu’au refuge Geisleralm / Passo Sella

Pour cette deuxième journée, nous nous sommes encore une fois levés très tôt pour capter les premières lumières dans la vallée Alpe Di Suisi. Cette région est fermée à la circulation de 9h à 18h sauf si vous avez une autorisation ou vous dormez dans un des villages. Durant la journée, vous ne pouvez vous y rendre que par bus ou téléphérique. Les parkings sont également payants. En arrivant à 5h30 nous avons pu monter sans soucis jusqu’au village Compatsch. Nous pensions pouvoir aller partout avant 9h donc nous avons continué plus loin en voiture. Seulement voilà, il est interdit d’aller au delà du village Compatsch sans autorisation. Nous avons donc écopé d’une amende de 112€ à 6h20 du matin ! Ça pique autant que le réveil à 4h30 ce jour là. (D’ailleurs, c’était ma première amende de ma vie, sniff !) En plus, le lever de soleil était pas terrible puisque c’était très nuageux et même pluvieux. Mais bon il faut toujours voir le bon côté des choses, la vue même avec les nuages, la brume et la pluie est superbe ! Nous étions seuls au milieu de la nature face aux montagnes. Nous avons eu le temps de prendre quelques clichés avant de se faire virer par les gardes forestiers.

J’ai eu le sentiment que ce lieu était une « pompe à fric » pour touristes. Tout est payant et aucun accès facile (je veux dire à pieds). Il faut y consacrer une bonne demie-journée voir une journée entière pour en profiter pleinement. Nous avons préféré quitter les lieux et prendre le petit dej au village en bas. D’ailleurs, nous avons découvert une magnifique église au milieu des champs et avec des montagnes en arrière plan de quoi faire de très beaux clichés 😍 L’église s’appelle St Valentin et l’accès y est gratuit. Le soleil est enfin apparu nous permettant de faire de très jolies photos.

Church St Valentin, Alpe di Suisi, Dolomites, Italie

Nous nous sommes arrêtés au village Castelrotto pour y découvrir son église et au passage j’ai trouvé le village très mignon :) Ça vaut le coup de s’y arrêter pour une petite heure (ou d’y dormir). On en a profité pour payer notre amende à la poste où le gars était tout aussi surpris du montant et de l’heure à laquelle nous l’avions pris l’amende 😔

Castelrotto Village in the Dolomites, Italy

Il est 10 heures, le soleil nous brûle la peau. Qui a dit qu’il faisait froid et moche en montagne ? On décide de retourner à Santa Maddalena pour faire une randonnée de 12km jusqu’au refuge Geisleralm. Et bien je peux vous dire que ça grimpe sévère ! 1h35 de montée non stop (600m de dénivelé quand même). Par contre, une fois qu’on arrive en haut on lâche un “Wooooooooow”. C’est magnifique !!! Je ne m’attendais pas à ça alors je suis agréablement surprise par la vue et d’y trouver plusieurs petits refuges. On est très proche de la montagne et elle est impréssionnante.

Refugio-Geisleralm-Dolomites

On se pose un moment dans les transats en bois avec une petite pinte à la main pour admirer la vue et reprendre des forces. On se baladera un petit peu aux alentours pour faire quelques photos avant d’entamer la descente faite en 1h15.

Info utiles : Randonnée jusqu’au refuge Geisleralm, 600m de dénivelé, 2000m d’altitude, 12km, 3h30 aller-retour (on l’a faite en 2h50). Parking gratuit à Ranui avant l’église Santa Magdalena.

Jour 2: 19,8 km de marche.

Pour nous rendre à notre guesthouse, nous passons par Passo Sella et franchement ça vaut carrément le coup ! La vue est superbe !!!! Il y a des montagnes de partout, c’est magnifique ! Si vous avez du temp, je vous recommande d’y passer et de vous y arrêter pour faire une randonnée dans le coin. C’est une des plus belles vues que j’ai vu sur la route 😍

Jour 3 : Passo Sella / Mt Seceda / Lago di Braies

Pour une fois, on fait une grasse matinée on se lève à 7h30 😄 Après un bon petit déjeuner chez notre hôte. On prend la route pour le Mt Seceda au départ d’Ortisei en repassant par Passo Sella. Toujours aussi magnifique 😍 À Ortisei, on prend le téléphérique qui nous amène directement au sommet à 2500m d’altitude. L’aller-retour coûte 32 euros. Et là, à nouveau on prend une nouvelle claque ! Les montagnes sont magnifiques, la vallée est saisissante. L’herbe est bien verte et les petites fleurs de couleurs sont au rendez-vous. On s’y baladera au moins 5 heures. Le Mt Seceda est un de mes coups de cœur 

Vers 17h on quitte les lieux et on trace en direction du lac de Braies pour y voir le coucher du soleil. Encore un gros fail, puisque c’est très nuageux du coup il n’y aura pas de couleur mais le lac est magnifique :)

Jour 3 : 10,6 km de marche

Jour 4 : Lago di Braies / Lago di Dobbiaco / Lago di Landro / Lago di Misurina / Tre Cime di Lavaredo

Depuis le début de ce road trip si il y a bien une chose que l’on ne souhaitait pas manquer c’est le lever de soleil sur le lac de Braies. Sauf que à 4h30 au moment du réveil, on hésite. On est fatigué, il y a l’air d’y avoir des nuages… On ne sait pas quoi faire ! 5h les nuages deviennent roses. OMG!!!! On trace jusqu’au lac……. Et là, Wahouuuuu les couleurs apparaissent sur les montagnes à l’arrière. C’est sublime ! Tellement beau et paisible. Nous sommes qu’une petite dizaines de personnes à profiter de cet instant magique ! Après quelques photos, je décide de faire le tour du lac qui fait 3,5km de long (1 heure et demi pour faire le tour). Je suis toute seule et j’en profite pour prendre des bonnes bouffées d’air pure. C’est tellement agréable de se sentir seule au monde dans un lieu aussi sublime :).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elodie – Traveller & Runner (@elorunstheworld) le

Nous quittons les lieux vers 8h pour aller prendre le petit dej à notre B&B. Au fait, il y a un parking juste à côté du lac dont les tarifs varient en fonction de votre heure d’arrivée. Nous avons payé 2€ pour environ 2h sur place (raisonable !). Après le petit dej, nous souhaitions y retourner pour voir le lac avec la lumière du jour et voir la masse de touristes puisque c’est un lieu très touristique (il paraît). Et bien, nous n’avons même pas pu y accéder. Les policiers bloquaient l’accès au lac 6 km plus bas car tous les parkings étaient déjà complets. Il était à peine 10h30 ! Ils obligeaient à se garer tout en bas et à prendre le bus pour aller jusqu’au lac. Il y avait un monde fou à l’arrêt de bus. On a donc préféré partir et garder l’image du lac calme et paisible 😊 Donc un conseil, allez-y y très tôt !

Ensuite, on fera la route des lacs pour nous rendre à Tre Cime : Lago di Dobbiaco, Lago di Landro, Lago di MisurinaOn s’arrête, on admire les lacs et la vue, on prend quelques photos (ou pas car il y a du monde). On déjeunera face au lac Misurina avant d’entamer une nouvelle randonnée cette fois pour découvrir les fameux Trois Pics (Three Peaks, Tre Cime). On monte au maximum en voiture en payant 30€ l’accès à la région. On commence la randonnée du refuge Auronzo vers 14h. En commençant la randonnée si tard, ça nous permet d’éviter la foule puisque la plupart des randonneurs sont en train de redescendre.   Avec le bon rythme que nous avons en seulement 1h10 nous arrivons au refuge Lavaredo. La météo est un peu capricieuse; il y a du vent, il pleut, il fait beau, on a chaud, froid… On ne sait plus comment s’habiller mais la vue elle est splendide alors on oublie vite le temps ! Des montagnes à perte de vue, des lacs et des nuages qui jouent à cache-cache sur les Tre Cime. C’est magnifique ! Les touristes sont partis alors on profite des lieux avec les quelques personnes encore dans le coin.

Info utiles : Randonnée du Refuge Auronzo jusqu’au refuge Lavaredo (en passant par Locatelli), 10km, 300m de dénivelé, 2500m d’altitude, 3-3h30 aller-retour (on l’a faite en 2h10). Tre Cime étant très touristique, tous les hébergements étaient soient complets, soient hors de prix. Nous avons trouvé une chambre à un prix raisonnable au refuge Col de Varda sauf qu’on a pas réalisé qu’il y avait plus d’une heure de montée pour s’y rendre. Par chance, nous avons réussi à prendre le télésiège juste avant qu’il ne ferme à 17h45 (6,5€ l’aller simple). La vue depuis le refuge est magnifique. On voit très bien les montagnes et le lac Misurina. Pour une fois, le coucher de soleil était superbe !

Jour 4 : 18,9 km de marche

Jour 5 : Lago di Sorapis, Passo Giau

Après une nuit assez courte pour ma part et un réveil à 5h du matin, nous entamons la descente jusqu’au lac Misurina qui nous prendra que 40 minutes. On récupère notre voiture laissée à côté du télésiège, petit dej face au lac et là pour le coup nous sommes tous seuls. Le ciel est bleu, les montagnes sont lumineuses, éclairées par le soleil, c’est une belle journée qui s’annonce :) On roule quelques kilomètres et nous voilà déjà au départ d’une nouvelle randonnée.

Il est 7h du matin, c’est parti pour 12km. La randonnée sera difficile déjà parce que je suis fatiguée de nos 4 premiers jours intenses et parce que le chemin n’est pas facile avec quelques passages de cascades, cailloux glissants, escalades, marches et passages vertigineux au bord de la falaise. Mais après deux bonnes heures de marche, nous arrivons enfin au lac de Sorapis. Il est d’un bleu magnifique !

Il est 9h du matin, nous sommes une petite dizaine de personnes autour du lac. On profite des lieux, de la tranquillité et on fait le tour du lac tranquillement. Lago-Di-Sorapis-Italie-Dolomites Vers 11h, le lac a perdu tout son charme. Il y a au moins 100 touristes qui s’agglutinent autour des rochers pour faire des photos. C’est alors qu’on décide de partir et là c’est l’autoroute sur le chemin. Une horreur !! On passe plus de temps à attendre que les gens passent aux passages étroits qu’à marcher. On mettra 1h50 au retour. Je vous recommande vraiment d’y aller le plus tôt possible pour en profiter parce qu’avec 200 touristes (et je n’exagère pas) ce n’est pas pareil !

Info utiles : Randonnée Lago di Sorapis, 12km, 4h aller-retour (on l’a faite en 3h50). C’était la dernière randonnée du voyage et heureusement car je suis exténuée. En short et en tongs, on se pose au bord du lac Misurina face au soleil pour reprendre des forces. En route vers notre hébergement du soir, on passe par Cortina d’Ampezzo et Passo Giau. Je n’ai plus la force de bouger alors je profite de la vue depuis la voiture.

Jour 5 : 19,7 km de marche

Le lendemain matin, on prend notre temps. Gros petit dej’ au Mercure et hop direction Venise pour 1 jour et demi de découverte où l’on marchera 36,7km. C’était décidement pas les vacances les plus reposantes, sûrement même les plus sportives que j’ai faites jusqu’à maintenant.

Au total, en 7 jours nous avons marché 120km. La région des Dolomites en Italie est très vaste et magnifique ! On pourrait être blasé des montagnes mais elles sont toutes uniques car elles ont une forme différente. La vue n’est jamais la même parfois il y a de l’herbe, des fleurs, des vallées et parfois il n’y a que des cailloux, des restes de neige… Et puis, il y a de superbes lacs à voir.  Si vous aimez marcher, vous devriez prendre votre pied dans cette région. Par contre, attendez-vous à voir du monde. Je ne pensais pas voir autant de touristes (souvent Italien d’ailleurs) en montagne en été. Aussi la région est assez coûteuse. Les hébergements ne sont pas donnés, il y a les péages et les parkings à payer. L’essence est assez chère en montagne. Par contre, je trouve que les plats sont raisonnables en général 8-10€ pour des pâtes et 12€ pour une pizza simple. 5,5€ pour une pinte de bière en refuge.

Budget 5 jours de road trip dans les Dolomites + 1 jour et demi à Venise

Mon budget en 7 jours incluant Venise (mais sans l’avion jusqu’en Italie) est de 900€ soit 120€ par jour. Les plus grosses dépenses ont été les hébergements et la voiture de location.

Merci à mon pote Morgan d’avoir partagé ce road trip et pour les magnifiques photos de moi @morganitogram

Voilà, j’espère que cet article vous a donné envie de découvrir cette magnifique région d’Italie. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour me le faire savoir ou si vous avez des questions. Si vous souhaitez voir plus de photos, j’en ai publié plus sur mon compte Instagram @elorunstheworld


Suivez mes aventures en direct sur Facebook & Instagram et ne manquez aucune mise à jour sur le blog.

Dolomites Italy - Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *