L'ile d'Ouvéa - Paradis de Nouvelle Calédonie

Ouvéa, l’île la plus proche du paradis – Nouvelle Calédonie

Ouvéa, l’île dîte la plus proche du paradis. Je dois avouer que cette petite île du Pacifique est un havre de paix où l’on a envie de rester pendant des semaines.

A Ouvéa, il faut prendre le temps. Arrêtez de courir à droite et à gauche pour essayer de tout voir ou tout faire. L’île d’Ouvéa est la destination parfaite pour prendre le temps de se poser, se relaxer, se balader et se baigner.

Certes, il y a plein de choses à faire et à voir sur l’île mais je vous conseille vraiment de profiter de votre séjour pour ralentir le rythme. Je suis restée 4 jours sur l’île ce qui m’a permis de prendre le temps de flâner et rencontrer la population locale.

L’île est assez petite et il y a une route principale qui va du Nord au Sud, il est donc facile de faire du stop. Par conséquent, je n’ai pas loué de véhicule lors de mon séjour.

En plus, ça m’a donné un sentiment d’aventure à la Pékin Express car la plupart du temps les gens montent à l’arrière des 4×4.

Que faire à Ouvéa ?

Le pont Mouli

Un incontournable si vous souhaitez voir des raies, tortues et autres poissons. N’oubliez pas votre matériel de snorkeling, il y a plein de choses à voir sous l’eau. Pour ma part, j’ai vu 2 tortues, 8 raies léopard (noires à poids), 2 grosses raies grises (raies aigles) et des énormes poissons.

C’est aussi un lieu où se rassemble les locaux notamment en fin de journée pour se retrouver, s’amuser, sauter du pont et admirer le coucher de soleil.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elodie – Traveller & Runner (@elorunstheworld) le

La pointe de Mouly

Un bon spot de snorkeling. C’était plutôt sympa et apparement les profondeurs sont encore mieux si vous pouvez plonger en apnée.

Les falaises de Lékiny

Il est interdit de se baigner de ce côté de la baie donc cela permet de découvrir les falaises et les profondeurs avec un guide local.

La balade d’une heure était plutôt sympa mais la séance de snorkeling étant sans plus (j’ai vu bien plus beau).

Toutefois, la balade sur les falaises est un peu dangereuse, alors mieux vaut porter des baskets (et prévoir des chaussures d’eau pour la traversée de la plage aux falaises).

Tarifs (en janvier 2020) :
2 500 F (20€) / personne
2 000 F (16€) si tu dors au camping de Lékiny

Les Pleiades du Nord ou du Sud

Personnellement, j’ai choisi de découvrir les Pleiades du Nord car on m’avait recommandé les prestations de Jean-Baptiste et c’était dingue !!!!

Bon le seul inconvénient est que j’étais la seule touriste a avoir réservé ce jour là. Du coup, JB a invité des membres de la famille/tribu à se joindre à nous.

Mais cela ne m’a pas empêché de passer une très bonne journée. Nous nous sommes arrêtés sur 3-4 spots de snorkeling. J’ai vu des dizaines de requins (requin à pointe blanche, requin à pointe noire et requin gris), des coraux magnifiques et des poissons trop beaux 😍

D’ailleurs, le matin nous avons pêché le poisson pour le repas du midi (nous, enfin les gars quoi).

Le repas sur une île déserte était excellent : papaye râpée, magnoc, mayo maison, salade Taihitienne, perroquet, riz coco, mangue, café, sauce balsamique, eau citron. TROP BON ! Je me suis régalée avec la bande.

 

Excursion Pleiades du Nord

Comme je n’ai pas vu de raies manta en PMT (trop de houle ce jour là), Jean-Baptiste a fait un détour par la nurserie des requins avant de rentrer. C’était dingue, il y avait au moins 20 requins autour de notre bateau (requin citron et requin dormeur principalement).

Bref, j’ai passé une excellente journée. Je ne peux que vous recommander cette excursion avec Jean-Baptiste.

Tarifs (en janvier 2020) :
Avec Jean-Baptiste (855381), les Pléiades du Nord 10 000 F (83€) (excursion de 8h30 à 16h incluant le repas).
Avec Pierre, les Pléiades du Sud 7 500 F (62€) (demi-journée 8h30 à 13h30 avec collation)

Le trou aux Tortues

J’y suis allée, j’ai vu un trou d’eau et 2 tortues sortir leur petite tête de l’eau.

Voilà, c’était sympa mais en fait tu n’y restes pas très longtemps (5-10 minutes).

Ouvéa Trou aux Tortues

Le trou bleu Hawana 

Comme je savais que je ne m’y baignerai pas, je n’y suis pas allée.

Où dormir à Ouvéa ?

Personnelement, j’ai choisi le camping de Lékiny pour être au bord de la plage et près du pont Mouli (n’étant pas véhiculé). C’est également le camping le moins cher de l’île.

Félix, le gérant du camping est adorable. En tout cas, il a été adorable avec moi 😍 Il m’a invité à prendre le café dans sa tribu et il m’a déposé à l’aérodrome avant de reprendre mon avion pour Nouméa. Il m’a laissé géré les arrivées des nouveaux campeurs au camping pendant son absence.

D’ailleurs, il m’a même proposé de rester et de gérer le camping à sa place haha! (Je garde ça dans un petit coin de ma tête au cas où un jour, j’en ai marre de ma vie… 😃)

Vous pouvez également louer des vélos au camping.

Tarifs (en janvier 2020) :
Camping de Lékiny 1 050 F (9€) / nuit

Camping de Lekiny à Ouvea

Bon à savoir :

  • Il y a une boulangerie qui fait du vrai pain sur l’île (bien meilleur que le pain du supermarché). C’est une Japonaise qui fait le pain et les patisseries directement chez elle. La « boulangerie » se situe près du gîte Mowague (au sud de l’île). Pain disponible uniquement les mardis, jeudis et dimanches.
  • A l’hôtel Paradis d’Ouvea, l’eau du robinet est potable et gratuite. Du coup, j’allais tous les jours à l’hôtel recharger mes bouteilles d’eau. 
  • Il n’y a que 3 magasins sur l’île pour faire des courses. Le plus grand magasin et le plus central est celui de Fayaoué; le Petit Corail.
  • Je vous recommande le Snack Fassy (au sud de l’île), c’était très bon et pas trop cher.

Séjour de 4 jours sur Ouvéa Nouvelle Calédonie

Voilà, j’espère que toutes ces infos vous seront utiles. J’ai passé un merveilleux séjour sur l’île d’Ouvéa, l’île est vraiment sublime. J’ai trouvé les gens adorables et ouverts à la discussion. Faire du stop m’a clairement permis de rencontrer et discuter avec plus de locaux que lors de mes précédents voyages à Lifou ou encore sur l’île des Pins. 

Ah et j’ai découvert le Puffin, un oiseau qui pleure comme un bébé. C’était assez drôle d’entendre ça en pleine nuit.

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires si vous en avez ou à me contacter directement sur Instagram.


Suivez mes aventures en direct sur Facebook & Instagram et ne manquez aucune mise à jour sur le blog.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *