Nyhavn, Copenhagen

[Récit de voyage] 3 jours à Copenhague : avis, conseils, budget, etc.

Moins de 2 mois après mon premier voyage solo en Thaïlande, j’ai décidé de repartir à l’aventure toute seule. Cette fois, direction la Scandinavie qui m’attire depuis des années. C’est donc lors d’un long week-end férié en mai 2016 que je m’envole de Budapest à destination de Copenhague.

Je vous laisse maintenant découvrir le récit de ce second voyage en solo 😉

Sous le charme dès mon arrivée par les airs et sur terre

Christianshavn, Copenhague

Jour 0 : C’est sous le soleil, émerveillée par la vue depuis l’avion, que j’atterris à Copenhague le vendredi à 19h15. Pour me rendre dans le centre ville, j’emprunte le métro ligne 2 qui coûte 36 DKK (4€80). A la station de métro Christianshavn, mon hôte danois de Couchsurfing m’attend patiemment. Jeppe est web designer et un coureur occasionnel. Nous avons donc beaucoup de choses à nous raconter :)

Dès les premiers instants, je suis charmée par le quartier de Christianshavn surnommé la petite Amsterdam. Il y a des petites ruelles en pavés, des maisons colorées, des canaux et de nombreux bateaux. Au bord de l’eau, avec le vent qui souffle et les bateaux qui font du bruit, j’ai l’impression d’être en vacances à la plage.

Christianshavn, Copenhague

Le soir même, mon hôte Jeppe m’emmène découvrir le fameux quartier Christinia. Un endroit si particulier où règne une atmosphère peaceful (c’est le cas de le dire!).

Christiania, Copenhagen

Street art at Christiania, Copenhagen

Ensuite, nous irons manger à « Copenhagen street food » : un endroit très convoité par les locaux pour manger pas cher de la street food. A l’intérieur du hangar, on y découvre de nombreux food truck avec toutes sortes de nourriture.

Ensuite, nous irons boire un verre dans un bar local au bord du canal à discuter voyages, courses à pied, musique, web, etc.

Je remarque dès les premiers instants que les Danois sont très aimables, gentils, souriants et surtout qu’ils parlent tous très bien anglais ! Mon hôte m’apprend un tas de trucs sur Copenhague et plus en général. J’apprends notamment que « Lille » en danois veut dire « petite » :)

Copenhagen street food

A la découverte de Copenhague

Jour 1 : Le lendemain matin, Jeppe m’accompagne dans le centre ville pour y faire quelques courses. Sur la route, nous nous arrêtons prendre le petit déjeuner dans la boulangerie Lagkagehuset (il y en a plusieurs à CPH). C’est selon moi un incontournable pour tout Français qui adore le pain ! Un vrai délice ! Du pain beurré sur place au croissant ou pain au chocolat (chocolatine pour les sudistes) cette boulangerie est au TOP !

Bakery Lagkagehuset, Copenhagen

Une fois dans le centre ville, nous tombons par hasard sur un carnaval. On se ballade ensuite tranquillement dans le centre profitant du soleil. Puis, on prend la direction de Torvehallerne KBH où se trouve un marché extérieur de fruits et légumes, fleurs et à l’intérieur on y trouve des stands où l’on peut manger, acheter du vin, de la bière, du thé, du pain, etc… Je vous conseille très fortement d’y faire une petite halte lors de votre séjour à Copenhague.

Torvehallerne KBH, Copenhagen

Ensuite, puisque le soleil est toujours au rendez-vous, on part visiter Nyhavn. L’un des endroits les plus connus de Copenhague avec ses maisons colorées, le canal et les bateaux. La photo avec le rayon de soleil est prise et bim grosse pluie !!!!

Nyhavn, Copenhagen

Nyhavn, Copenhague

Jeppe me laisse seule à partir de 13 heures puisqu’il doit prendre l’avion pour retourner dans sa ville natale et passer le long week-end avec ses parents. Je continue seule l’exploration de la ville.

Je décide de repartir dans le centre ville pour profiter des magasins ouverts et découvrir le style scandinave; moderne avec un design très épuré. Je vous conseille de faire un tour à Hay ou encore Illium (l’équivalent des Galeries LaFayette).

Le coût de la vie étant assez élevé au Danemark et plus exactement à Copenhague, j’avais repéré sur internet une alternative pour manger bien, bon et pas cher. En effet, certains restaurants proposent des buffets à volonté un peu comme à Flunch (mais en bien meilleur :) ). J’ai donc testé Dalle Valle, que j’ai découvert grâce à une photo sur Instagram quelques jours avant mon départ (comme quoi tout est utile pour préparer un voyage).
De 11h à 16h, ce restaurant propose un buffet à volonté pour 79 DKK (10,6€) ou de 16h à 22h à 119 DKK (16€) ou à la carte (plus cher). Vous pouvez donc manger autant que vous le voulez et pouvez 😉 Il y a beaucoup de choix : des plats froids (entrée, salade, etc.) aux plats chauds (frites, pâtes, nuggets, poissons, etc.) en terminant par les desserts (pancakes, croissants, fruits, etc.). Je trouve que c’est un très bon rapport qualité/prix. J’y ai même mangé 2 fois 😉

Après avoir repris des forces et sous une météo un peu capricieuse alternant pluie et soleil toutes les 10 minutes, je pars découvrir le nord de la ville. Tout d’abord, le pont de la reine Louise (Dronning Louises bro) où l’été les jeunes se rassemblent pour boire un verre sur le pont. Autour, il est possible de faire une balade au bord de l’eau et franchement c’est très agréable.

Ensuite, je souhaitais découvrir la rue Ravnsborggade et ses brocanteurs. Malheureusement, les magasins étaient déjà fermés. Ils sont ouverts du lundi au vendredi de 11h30 à 17h et jusqu’à 15h le samedi, fermés le dimanche).

Alors je continue de marcher jusqu’à la rue Jægersborggade. C’est mon hôte Jeppe qui m’a recommandé cette rue assez jolie où on y trouve des magasins de designers, des galeries d’arts, des boutiques vintages ainsi que des bars à vin, cafés et restaurants. C’était relativement calme quand j’y suis allée mais je pense que cette rue est plus animée le soir ou l’été quand il fait beau.

Jægersborggade Copenhagen
Ah j’allais oublier, pour arriver jusqu’à cette rue, j’ai longé un parc bordé de murs, avant d’y rentrer curieuse de voir l’intérieur puisque des gens étaient en train d’y courir. Quelle fût ma surprise de voir qu’en fait il s’agissait d’un cimetière. J’avais vu sur internet qu’il y avait des sortes de parcs-cimetières à Copenhague, dont par exemple le parc Bispebjerg kirkegård connu pour son allée de cerisiers en fleur du Japon. Je ne souhaitais pas y aller car je trouvais ça un peu glauque et en vrai effectivement ça fait bizarre… Tu te ballades tranquille dans un joli parc fleuri, certains font leur footing alors qu’en fait tu es dans un cimetière. Etrange sensation !

Cemetery park Copenhagen

Bref, après je continue mon exploration du nord de la ville et remonte jusqu’au parc Superkilen. Selon moi, rien d’extraordinaire ici à part un parc aménagé pour y faire du sport en tout genre : skateboard, basket, foot, etc. Mais la particularité de ce parc est son design (Normal, nous sommes à CPH!).

Superkilen Copenhagen

Je retourne vers le centre ville et me dirige vers le quartier de Slotsholmen où se trouve Christiansborg Palace et la bibliothèque royale (The Black Diamond). Perso, j’aurai bien aimé étudier dans cette bibliothèque face au canal :)

Christiansborg Palace Copenhagen

The Black Diamond, Royal Library, Copenhagen

Avant de rentrer à l’appartement, je refais un tour dans le quartier Christiania afin de mieux découvrir cette ville indépendante située au coeur de Copenhague.

Au total, lors de cette 1ère journée de visite, j’ai marché 25,3 km 😮 Je comprends mieux pourquoi je commençais à avoir mal aux jambes.

Street art at Christiania, Copenhagen

 

Jour 2 : Le lendemain c’est reparti pour une journée de découverte, par contre, il pleut à verse !!!! Je commence par me balader dans le quartier Christianshavn jusqu’à l’opéra puis jusqu’à B&W Loppemarked où se tient chaque week-end un marché aux puces dans un hangar. Pas de chance à nouveau puisque les lieux sont fermés étant un jour férié (Pentecôte). Ouvert normalement le samedi et dimanche de 10h à 16h.

Du coup, je rebrousse chemin et me balade au bord de l’eau le long de Stadsgraven où les arbres me mettent un peu à l’abri de la pluie. La balade est vraiment très agréable. Je vous conseille d’y faire un tour.

Stadsgraven, Copenhagen

Copenhagen, Denmark

Ensuite, je reprends la direction du centre ville pour découvrir la Tour Ronde (Round Tower). Il s’agit d’une tour dont l’accès au sommet se fait sans escalier, ni ascenseur puisque la montée est en forme de spirale. D’en haut, nous avons une très belle vue sur le centre ville. L’entrée est à 25 DKK (3€36).

Round Tower Copenhagen

View from the Round Tower in Copenhagen

Ensuite, direction le jardin botanique puis le château Rosenborg (fermé :( ) situé dans le parc Kongens have. Je continue la balade aux alentours, dans les petites ruelles que je trouve adorables avec toutes ces maisons colorées !

Botanical Garden, Copenhagen

Rosenborg Castle, Copenhagen

Copenhagen, Denmark

Copenhague, Danemark

J’arrive ensuite dans le parc Kastellet. Un parc en forme d’étoile, très agréable où beaucoup de Danois font leur footing (j’aurai bien aimé aussi). Ensuite, je prends l’incontournable photo de la petite sirène et retourne vers le centre ville en faisant une halte sur la place d’Amalienborg où se trouvent 4 palais et en arrière plan la très belle église Frederik.

Kastellet, Copenhagen

Kastellet, Copenhague

The little Mermaid, Copenhagen

Amalienborg, Copenhagen

Je retombe sur Nyhavn toujours aussi charmant cet endroit :)

Nyhavn, Copenhagen

Après tous ces kilomètres marchés, je me dis qu’il est temps de rentrer. Mais comme à mon habitude je flâne à droite à gauche en prenant différentes rues et je tombe sur Tivoli. Un parc d’attraction situé au cœur de ville et à une allure de parc. C’est un peu un incontournable de Copenhague. Mon hôte m’avait conseillé d’y aller plutôt le soir pour voir le parc avec ses jolies lumières. Une fois devant je n’ai pas pu résister à l’envie de découvrir ce parc qui commençait à s’illuminer plutôt que de le voir de jour le lendemain matin.

Tivoli, Copenhague

Tivoli, Copenhagen

Tivoli, Copenhagen

Je trouve l’entrée un peu chère : 110 DKK le week-end (14,8€). Ensuite, il faut payer pour pouvoir profiter des attractions. Vous pouvez acheter soit un pass illimité à 200 DKK, soit un ticket à l’unité qui coûte 25 DKK. MAIS attention certaines attractions demandent 2, 3 ou 4 tickets par personne ce qui peut coûter assez cher pour quelques secondes d’attractions ! Je vous conseille donc de prendre le pass si vous souhaitez faire plusieurs attractions. Je dois tout de même avouer qu’une fois à l’intérieur, la magie opère. Le parc est très beau et sans aucun doute avec la tombée de la nuit et les lumières il est encore plus beau 😉

C’est donc après avoir marché 27,45 km que je rentre un peu (beaucoup) fatiguée à l’appartement.

Vivre comme un local le temps d’une journée

Jour 3 : J’ai visité presque tout ce que je voulais voir. Du coup, pour ce dernier jour je prends mon temps et je décide de vivre comme un local. Le matin, je pars courir aux alentours pour découvrir d’autres coins de Christianshavn. Je ne vais pas courir très longtemps puisque je fais de nombreuses pauses photos, le soleil étant de retour :) 5,65 km au compteur déjà pour bien commencer cette dernière journée. Ensuite, je m’arrête à la boulangerie Lagkagehuset pour acheter mon petit dej’ et faire le plein de bon pain pour le retour ^^

Running in Copenhagen

Ensuite, je me balade à nouveau dans le centre ville et découvre d’autres places que je n’avais pas vu les premières fois dont la place Gråbrødretorv. Je m’arrête boire une bière à Mikkeller; un bar où tu peux tester pas moins de 30 bières différentes dont certaines sont faites maison 😉

Gråbrødretorv, Copenhagen

Ensuite, retour à Christianshavn en faisant une pause déjeuner à Copenhagen Street Food (et oui encore ^^).

L’aéroport étant situé au bord de l’eau et après la plage Amager. Je décide de m’y arrêter avant de reprendre l’avion. Le vent souffle assez fort mais je prends un bon bol d’air frais au bord de l’eau et ça me rappelle ma petite côte d’Opale :)

Amager beach, Copenhagen

La plage d'Amager, Copenhague

Et voilà, s’achève 3 jours à Copenhague :)


Qu’est ce que j’ai aimé ?

La sympathie des Danois : ils sont très aimables, très souriants même dans la rue.
Les Danois parlent tous anglais !
La ville est très propre et très verte avec de nombreux parcs.
Dans cette ville, on se déplace à vélo ou à pied.
J’adore le style des maisons scandinaves, très colorées.
J’ai adoré le quartier Christianshavn avec les canaux et les bateaux (Je veux vivre sur un bateau maintenant)
J’ai adoré la boulangerie Lagkagehuset (Je veux la même à Budapest!!)
J’ai apprécié passer du temps avec mon hôte au début de mon séjour, qui m’a appris beaucoup de choses sur la ville
J’ai remarqué que les Danois courrent beaucoup et à n’importe quelle heure (j’en ai croisé vers 22h30)

Qu’est ce que je n’ai pas aimé ?

Malheureusement, cette ville coûte très chère. J’aimerai vraiment découvrir plus les pays scandinaves mais il faut un gros budget pour pouvoir en profiter.
La météo : Il faut savoir qu’il pleut souvent à Copenhague, il y a souvent du vent, il fait froid et il fait souvent gris. Bref, c’est une ville nordique située au bord de l’eau !

Mon budget : 61 euros par jour

Mon budget total pour 3 jours à Copenhague est de 185 euros (hébergement + nourriture + transport + visite) soit 61 euros par jour.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Copenhague, je vous conseille mon article : TOP 30 des choses à voir et à faire à Copenhague (bientôt disponible)

 

Découvrez toutes les photos de mon séjour à Copenhague sur Flickr.

 

Liens utiles :
Les sites et blogs qui m’ont permis de préparer mon city break à Copenhague :


Et vous, avez-vous des conseils à partager sur Copenhague ? Envie de (re)partir après cet article ? :)

5 réflexions sur “[Récit de voyage] 3 jours à Copenhague : avis, conseils, budget, etc.

  1. Merci pour ce récit je voyage seule également et je vais visiter Copenhague dans 15 jours. J’ai hâte j’espère que la météo sera de mon côté.
    je vais prendre quelques uns de tes conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *