Slovenie Alpes Juliennes

[Récit de voyage] Road trip de 9 jours en Slovénie

Depuis que je vis à Budapest, je souhaitais aller découvrir la Slovénie. Ce petit pays voisin assez peu connu et peu touristique qui pourtant avait l’air magnifique. Entre sa petite côte au bord de la mer Adriatique, ses lacs, ses montagnes, ses parcs naturels, sa capitale verte, ses vignes, etc. Je dois avouer que je suis tombée sous le charme de ce petit pays nature à taille humaine.

C’est donc en Juillet 2016, que je suis repartie à l’aventure toute seule pour mon troisième voyage solo de l’année, mais au final pas si seule que ça…

Mon itinéraire de 9 jours au travers de la Slovénie :

Maribor, Portorož, Piran, Izola, Ljubljana, lac de Bled, lac de Bohinj, Tolmin, Kobarid, Bovec en passant par la vallée de la Soča et le parc national de Triglav.

Itinéraire 9 jours de road trip en Slovénie

Maribor : 2ème plus grande ville de la Slovénie

Maribor Slovenia

Partie à 18h30 de Budapest en covoiturage (merci blablacar d’exister à l’international), je suis arrivée en début de soirée à Maribor, la deuxième plus grande ville de la Slovénie après Ljubljana, la capitale.

Je suis plutôt bien tombée, car ce week-end là, il y avait un festival de musique. Du coup, il y avait beaucoup d’ambiance dans les rues, du monde, de la musique, des foodtrucs, etc. C’était plutôt sympa ! Pour la première fois dans ma vie, j’ai dormi toute seule dans une auberge de jeunesse, dans un dortoir de 10 lits. Forcément, ça n’aide pas à rencontrer d’autres voyageurs mais au moins j’ai bien dormi et les lieux étaient très propres.

Le lendemain matin, je pars explorer Maribor. Petites rues piétonnes, quelques commerces, des belles places, des terrasses, des églises, des musées, le vieux pont Stari most, etc. Le centre de Maribor est assez petit mais plutôt charmant :)

Maribor Slovenie

Maribor Franciscan church

Maribor old bridge

Il fait très beau et très chaud (31° à l’ombre) mais je décide tout de même de grimper jusqu’à la colline Piramida (Pyramid Hill). Une balade au coeur des vignes pour atteindre un des plus beaux points de vue de la ville. Vous pouvez faire une balade de 5 km d’environ 2h-3h dans le parc ou couper avant par la droite pour arriver en seulement 30 minutes au point de vue.

Maribor Pyramid Hill

Maribor Piramida

A 13 heures, je prends un covoiturage direction Portorož situé sur la côte.

Information utile : Le covoiturage est très populaire en Slovénie. Ils ont leur propre site internet prevoz.org disponible uniquement en Slovène mais finalement assez simple à comprendre. J’ai téléchargé l’application sur iPhone très basique mais encore plus facile à utiliser que leur site internet. Vous avez juste besoin de sélectionner votre ville de départ, d’arrivée, le jour et vous aurez la liste des personnes qui proposent un covoiturage avec le prix et l’heure de départ. Vous pouvez ensuite envoyer un SMS ou appeler directement la personne sans même avoir besoin de créer un compte.

J’ai donc utilisé ce site pour trouver un covoiturage jusqu’à Portorož car le trajet est bien plus rapide qu’en bus ou en train et moins couteux.

Avec Nathalie, la conductrice serbe qui vit à Maribor depuis plus de 15 ans, nous avons traversé tout le pays en moins de 3 heures. Comme nous nous sommes bien entendu durant le trajet, une fois arrivées sur la côte, nous avons décidé de faire un petit tour à Piran, considérée comme la plus belle ville côtière de la Slovénie.

Seulement 50 km de côte Slovène au bord de la mer Adriatique

Portoroz Slovenie

On arrivera finalement à 18h30 à Portorož, la petite station balnéaire voisine à Piran, où je me poserais 2 jours.
Le soir, je pars courir pour observer le coucher de soleil depuis la pointe après le port et le camping Lucija.

Portoroz sunset Slovenia

Avant de me coucher, je rencontre à l’auberge de jeunesse, un français, Yves, venu visiter la côte Slovène le temps d’un week-end car il vit en Italie pour une mission de plusieurs mois.

Du coup, le lendemain on passera la journée ensemble à visiter Piran dans les moindres recoins jusqu’à ce que la pluie s’abat sur nous. La ville entièrement piétonne car interdite aux voitures, est très mignonne avec ses petites ruelles, ses remparts, son église, sa grande place Tartini, etc.

Piran Slovenie

Piran Tartini square

Piran Slovenie

En fin d’après-midi, lorsque nous arrivons à Izola, le soleil refait son apparition et la chaleur nous donne l’envie de se baigner. La ville est aussi très jolie mais le centre ville est vraiment petit.

Izola Slovenia

Izola Slovenie

Izola Slovenie

La beauté du parc naturel Strunjan

Le lendemain direction le parc naturel Strunjan qui est absolument magnifique. J’ai pris le bus de Portorož et je me suis arrêtée au belvédère d’Izola pour commencer la balade d’environ 7 km (3 heures estimées). En réalité, je suis arrivée vers 11h et je suis repartie vers 17h mais si j’avais pu y rester plus longtemps je l’aurais fait :)

Le parc est gratuit et la balade se fait plus ou moins au bord de la falaise avec des supers points de vue. Vous pouvez parfois descendre pour accéder à des petites plages tranquilles à l’abri des regards. L’eau était d’un bleu magnifique et très propre.
Je recommande cette balade que vous pouvez faire à la journée avec des pauses baignades. Attention, je trouve que le balisage n’est pas très bien indiqué au début de la randonnée (au départ du belvédère d’Izola).

Strunjan Natural Park Slovenia

Strunjan Park

Le parc Strunjan en Slovénie

Strunjan parc naturel en Slovénie

Sečovlje Salina

Lundi, 17h30, je reprends un covoiturage en direction de la capitale, Ljubljana. Direct je suis sous le charme de cette ville incroyablement verte. Je comprends pourquoi elle a été élue la capitale verte de l’Europe en 2016.
A l’auberge, j’y retrouve Raphaël, un voyageur français avec qui je vais partager une voiture de location pendant 5 jours. On se balade dans la ville, au bord de la rivière Ljubljanica qui donne l’impression d’être en Italie. Il y a plein de restaurants et de bars, je trouve que l’ambiance y est plutôt détendue. Pour admirer le coucher du soleil sur la capitale, nous grimpons au château.

Sunset in Ljubljana

Ljubljana by night

En route pour le lac de Bled et les gorges Vintgar

Le lendemain matin, après avoir récupéré notre « petite » voiture de location, une belle Dacia Duster totalement neuve, nous filons la route en direction de Bled accompagnés de 2 covoitureurs Australien trouvés sur blablacar.

Dacia Duster Sixt

Avant d’aller au lac de Bled, on s’arrête pour visiter les gorges Vintgar situées dans le parc national de Triglav. La balade de 1.6 km dure environ 2 heures. Le chemin nous permet de longer la rivière tantôt calme tantôt agitée, de traverser des ponts et de découvrir des cascades. Entrée 4€, parking gratuit.

Les Gorges Vintgar Slovénie

Vintgar Gorges Bled lake Slovenia

L’après-midi, on prendra notre temps pour faire le tour du lac de Bled (6 km) avec des pauses baignades. Je tenterais même la nage de 2 kilomètres aller-retour pour rejoindre la petite île située au milieu du lac… Mais du coup, j’ai visité l’île pieds nus sur les cailloux et en maillot de bain 😀

Malheureusement, en début de soirée, un orage s’abat sur nous, nous coinçant à l’auberge pour la nuit.

Lac de Bled en Slovénie

Bled Slovenia

Le lendemain matin, le soleil est de retour. Il fait d’ailleurs à nouveau très chaud. On refait le tour du lac mais cette fois à mi-chemin on s’arrête après le camping pour commencer notre randonnée de 2 heures. On prend le chemin numéro 6 direction les points de vue de Ojstrica et Mala Osojnica. Je vous préviens ça grimpe bien mais une fois en haut la vue est à couper le souffle. Vraiment magnifique ! 

Bled lake view

Bled island

Une fois redescendus et au bord du lac, on s’arrête goûter le fameux cake de Bled à la villa Bled. La vue est d’ailleurs plutôt sympa d’en haut. Le cake est un incontournable là-bas. C’est un gâteau crémeux qui selon moi ressemble fortement à la Tropézienne chez nous. Plus tard lors de mon voyage, au moins 3 Slovènes m’ont demandé si j’avais bien goûté le gâteau de Bled qu’il ne faut surtout pas manquer apparemment !

Bled cake

Le lac de Bohinj, plus nature et sauvage

L’après-midi direction le lac de Bohinj situé dans les Alpes Juliennes et dans le parc national de Triglav. Le lac de 12 km est bien plus sauvage que son voisin Bled. Il est entouré par des montagnes et il est bien plus froid. Malgré un temps assez menaçant, nous avons tout de même tenté la baignade après une balade au bord du lac. Malheureusement, l’eau était belle et bien froide et je m’en suis surtout rendue compte le lendemain lorsque j’ai commencé à être malade :(

Bohinj lake Slovenia

Bohinj lake Slovenia

Lac Bohinj Slovenie
Même si le lac Bohinj est très beau, j’ai été un peu déçue par rapport à ce que j’avais lu sur internet. Mais la météo assez maussade et la pluie qui est arrivée vers 18h ont sûrement un impact sur mon jugement. Par ailleurs, tout est payant et assez cher autour du lac : les activités (Kayak, SUP, parapente, etc.), les parkings (1,5€/h), le téléphérique pour atteindre Vogel (14€ A/R), la cascade Savica (3€ l’entrée + 3€ de parking). C’est dommage parce que Bohinj est une porte d’entrée pour de nombreuses activités dans le parc national Triglav, notamment avec de très belles randonnées (la Vallée des 7 lacs).

Lac de Bohinj

La vallée de la Soča : eau émeraude ou transparente ?

Le jeudi matin, le temps étant toujours mitigé, on décide de partir directement vers la vallée de la Soča. Il est possible de prendre l’autorail depuis Bohinj jusqu’à Most na Soči en seulement 30 minutes de traversée mais nous avons fait le choix d’y aller en voiture en 1h30 tout en traversant les montagnes.

1er stop à Most na Soči pour admirer cette étendue d’eau émeraude totalement incroyable 😮

Most na Soči Slovenia

Ensuite direction Tolmin, pour visiter les gorges Tolminska (4€ l’entrée, parking gratuit). La balade d’environ 2 heures est plus sportive qu’aux gorges Vintgar parce que ça grimpe et il y a beaucoup d’escaliers. Mais ça vaut le coup et il y avait moins de touristes qu’aux gorges Vintgar.

Les gorges de Tolmin

Tolminka gorges

Tolmin gorges

Après les gorges, petite visite de Tolmin et de ses alentours au bord de l’eau. Sur le sentier, belle frayeur pour ma part après qu’un serpent soit passé à quelques centimètres de mes pieds alors que j’étais en tongs 😮 (Et dommage pour vous, parce que à quelques secondes près j’étais en train de filmer avec ma GoPro).

Soca river Tolmin

Tolmin river

L’après-midi direction Kobarid, un petit village situé au bord de la Soča. J’ai été agréablement surprise par ce village que j’ai trouvé très mignon :) Ce sera notre point de chute pour 2 nuits.

Slovenia road trip

Kobarid Slovenia

Kobarid Slovenie

Kobarid village

Je vous recommande à 200% la pizzeria Soča : super bonnes pizzas et accueil au TOP ! En plus, le serveur Serbe qui ressemblait plutôt à un Italien, tenait pour la France lors du match Allemagne-France en demi-finale de l’Euro 2016 😉

La belle rivière de la Soča

Le vendredi matin à 9h30, nous retrouvons notre guide, pour une excursion d’1h30 sur les eaux vives de la Soča 😀
Après quelques instructions, nous voilà lancé en kayak sur la rivière. La « balade » est bien plus sportive que celle que j’avais faite en Thaïlande, mais quel bonheur d’être dans cette eau absolument magnifique, tous seuls au milieu de la nature. C’était une expérience vraiment incroyable ! Et heureusement, que je ne me suis pas retournée dans mon kayak car l’eau était tout de même à 8° 😮

Prix : 45€ l’excursion au départ de Kobarid. Il y a plusieurs agences dans le centre ville qui proposent différentes activités : kayak, rafting, canoeing, etc. N’hésitez pas à faire le tour des agences pour comparer et négocier les prix.

(Pas de photos de cette excursion mais bientôt une vidéo de mon road trip en Slovénie avec des images de notre tour en Kayak)

Soca river kayak

Toujours malade, fatiguée par l’excursion en Kayak et les kilomètres marchés depuis le début du séjour (entre 20 et 26 km par jour), je commence à flancher niveau énergie. Du coup, l’après-midi, on décide de faire le Trail de la Soča d’une longueur de 25 kilomètres… en voiture 😀

Mais avant ça, on s’arrête à Bovec. Un autre petit village assez mignon, mais je préfère quand même Kobarid. En revanche, c’est le meilleur point de chute pour accéder rapidement au parc national Triglav et les nombreuses randonnées.

Bovec Slovenia

Ensuite, on prend la route qui longue la rivière de la Soča. Le faire à pied serait sûrement plus sympa mais on s’arrête souvent pour admirer les points de vue depuis la route et traverser les ponts en bois :)

Soca trail bridge

Soca trail river

D’ailleurs, on s’arrête un long moment pour admirer les gorges de la Soča et les alentours absolument magnifiques !

Road trip en Slovénie

Gorges de la Soca

Ensuite, on monte jusqu’au point le plus haut en voiture et on termine à pied le sentier pour atteindre la source de la Soča. Seulement 30 minutes de marche pour y accéder mais les 5 dernières minutes sont les plus difficiles et dangereuses à la limite de l’escalade sur les rochers avec juste une corde pour s’aider. Mais la grotte très profonde avec l’eau incroyablement bleue est juste magnifique.

La source de la Soca Slovenie

 

Au retour, on s’arrête à la cascade Boka (Slap Boka). Seulement 15 minutes de marche. Puis retour à Kobarid.

Slap Boka Bovec Slovenia

 

On fatigue de plus en plus et il fait très très chaud, du coup le samedi matin, on se contente d’une petite balade tranquille de 3 heures jusqu’à la cascade Kozjak en passant par le célèbre pont Napoléon et la ligne de défense Italienne construite lors de la première guerre mondiale.

Chemin historique Kobarid

Avant de retourner à Ljubljana, on s’arrête en chemin sur une petite plage (de galets bien sûr) au bord de la rivière où l’eau y est bien plus chaude qu’ailleurs. On pourrait plus facilement s’y baigner même si l’eau reste froide mais étant toujours malade je préfère m’abstenir ! La plage se situe à Bača pro Modreju.

Ljubljana : la belle capitale verte

Arrivée à Ljubljana vers 17 heures, je découvre tranquillement d’autres quartiers un peu plus éloignés du centre ville comme le quartier alternatif Metelkova et un autre situé dans la rue Trubarjeva.

Ljubljana Metelkova

Ljubljana Slovenia

Ljubljana Trubarjeva street

 

Dimanche, dernier jour en Slovénie avant le retour à Budapest. Je flâne dans le centre ville et j’essaye de découvrir d’autres quartiers. Je fais un tour dans le parc Tivoli en espérant y trouver de l’ombre et de la fraîcheur car il fait très très chaud en ce 10 juillet (plus de 32°).

Ljubljana Slovenia

Ljubljana Triple bridge

Tivoli park Ljubljana
En tout cas, je suis toujours sous le charme de cette petite capitale au rythme très tranquille. Je déjeune dans une petite ruelle au calme à Repete où ils font des burgers entièrement faits maison (végétarien aussi).

Ljubljana Slovenie

Ljubljana Slovénie

Dans l’aprem, je reprends un covoiturage jusqu’à Maribor puis un autre jusqu’à Budapest.

Et voilà, c’est la fin de ce super voyage en Slovénie où finalement je n’aurais pas vraiment voyagé seule. C’est un pays absolument magnifique proche de la nature, respectant la nature. Les Slovènes sont adorables, hyper gentils, souriants et ils parlent tous anglais. J’ai l’impression qu’ils vivent tout le temps dehors grâce aux nombreuses activités possibles dans ce pays : kayak, rafting, canoeing, vélo, course à pied, ski, luge d’été et d’hiver, parapente, saut en parachute, etc.

J’ai vraiment été conquise par ce pays qui je pense me correspond plutôt bien. D’ailleurs, je me verrai bien y vivre un moment :)


Découvrez toutes les photos de mon voyage en Slovénie sur Flickr

 

Autre article qui pourrait vous intéresser :
– Bilan complet de mon road trip (itinéraire, budget, avis, conseils)

11 réflexions sur “[Récit de voyage] Road trip de 9 jours en Slovénie

  1. Hi Elo!
    Je pars en Slovénie début juin et ton blog est parfait pour la préparation du voyage!
    Est il nécessaire de réserver les logements avant de partir?

    • Hello Julie,
      Merci pour ton commentaire :) Selon moi puisque tu pars en juin je dirais que non. Moi je suis partie début juillet je n’avais pas réservé sauf sur la côte car il n’y avait pas beaucoup d’auberges de jeunesse. En général, je réservais la veille pour le lendemain ou 2 jours avant.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions 😉
      Bon voyage !

  2. Hi,
    I am travelling soon to Slovenia and was wondering if you could tell me where to start the Soca Trail from? Specifically where I should get the bus to from either Bled of Ljubljana.
    Thanks in advance,
    Lindsay

    • Hi Lindsay,

      The Soca Trail starts from Bovec. I don’t know how to go there by bus from Bled or Ljubljana because we rented a car. If you don’t find a bus, try the app « prevoz » (prevoz.org) to find a car share. If you have any other questions, let me know. Enjoy your trip in Slovenia.

      • Bonjour Elodie,
        Je planifie un roadtrip en Slovénie actuellement pour cet été et je suis tombée sur ton blog et cet itinéraire qui semble très bien :) Merci d’avoir partagé ton séjour. En ce qui concerne la voiture, je souhaiterais également en louer une sur place, quelle compagnie conseilles-tu pour cela ? Merci d’avance pour ton retour.

        • Bonjour Lucile, je suis ravie si cet article t’aide à préparer ton séjour :) C’est d’ailleurs pour cela que je partage mes voyages sur mon blog 😉
          Moi j’ai toujours réservé avec Sixt. Même si c’est un peu plus cher qu’ailleurs, je trouve que le service est bon et je n’ai jamais eu de soucis avec eux. N’hésite pas si tu as d’autres questions. Bon voyage !

  3. wow! moi qui voulait partir en Slovénie! je suis plus que convaincue par cet article :)
    J’hésite toujours entre plusieurs pays européens mais wow!

  4. Bonjour, je me permets de vous écrire car moi aussi je viens de faire la Slovénie au cours de ce mois d août. J’ ai visite votre blog et j’ ai fait à peu près le même itinéraire que le votre, sauf que je l’ait fait en famille. J’ ai été conquise par ce pays et c’est grâce à cette page Facebook que j ai découvert ce petit pays absolument magnifique. Par contre, après une semaine passé à visiter les lieux connus de la Slovénie , nous avons voulu changer d itinéraire en s’enfonçant dans l arrière pays. Nous sommes allés à kocevje au sud est de la Slovénie. La nous avons découvert que ce lieu n était absolument pas touristique et dépourvu de camping.. car nous logions en camping. L accueil n etait pas du tout le meme . Donc, nous avons du revenir sur nos pas.. aller sur piran pour arriver à trouver une place de camping. Je suis assez frustrée de ne pas avoir découvert l arrière pays slovène car c’est magnifique mais je pense que les slovènes ne veulent pas faire du tourisme de masse et qùils veulent préserver leur pays. Sinon, nous avons passé un très bon sejour.

    • Bonjour, ah c’est dommage ! Sur une semaine je n’avais pas le temps d’aller découvrir l’arrière pays mais en effet je pense aussi que le pays n’a pas trop envie de se développer et on comprend pourquoi. Le pays est petit, la nature est dominante et un tourisme de masse abimerait tout ça ! En tout cas mon séjour m’a énormément plu ! J’ai vraiment eu un coup de coeur pour ce pays :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *