PVT-Australie-Sponsorship-Visa-Sydney

PVT Australie : j’ai décroché un emploi qualifié et un Sponsorship à Sydney

Du PVT au Sponsorship Visa. De l’aventure Australienne à l’expatriation à Sydney. Seulement 15 jours après mon arrivée en Australie, j’ai trouvé un emploi qualifié dans mon secteur d’activité à Sydney et un sponsorship visa à la clé. Explications.

Je suis arrivée en Australie avec un WHV (Working Holiday Visa) ou PVT (Permis Vacances-Travail) avec l’intention de découvrir le pays pendant 1 an mais finalement le destin en a décidé autrement. Après seulement 2 semaines dans le pays, j’ai décroché un travail dans mon domaine et un visa Sponsorship.

Qu’est ce qu’un visa Sponsorship ?

Pour ceux qui ne connaissent pas ce visa, il s’agit d’un visa qui te permet de travailler pour une entreprise en particulier en Australie pendant 2 ans, renouvelable 2 ans de plus. L’entreprise fait une demande de visa sponsorisée auprès de l’immigration australienne pour te permettre de rester dans le pays et de travailler pour eux durant une certaine période. La plupart du temps, c’est l’entreprise qui paye le coût du visa mais il y a aussi un certain nombre de documents à fournir. Si tu démissionnes ou tu te fais virer, tu as 1 mois pour retrouver une autre entreprise qui accepte de te sponsoriser ou alors tu dois quitter le pays (ou faire une demande pour un autre visa). Avec ce visa appelé aussi visa 457, tu es donc lié à l’entreprise. Mais après 2 ans de Sponsorship visa, tu peux faire une demande de PR (Résidence Permanente) qui te donne presque tous les droits des Australiens.

C’est donc un visa très convoité par les jeunes qui débarquent en Australie avec l’intention d’y rester quelques années, de s’y installer ou de travailler dans leur domaine d’activité pendant un moment.

Ce n’était pas du tout mon intention au départ. Je suis venue en Australie pour faire un break d’un an, découvrir le pays, faire des rencontres, voir de superbes paysages, découvrir d’autres métiers (barista, serveuse, réceptionniste, etc.) et si possible travailler quelques mois dans mon domaine (digital marketing) parce que j’aime mon métier et je voulais découvrir les méthodes de travail ici.

View from the Office in Sydney

La vue sur Sydney depuis mon bureau

Mais alors, comment est-ce que j’ai décroché un travail qualifié en Australie ?

Avant toutes choses, il faut savoir que j’ai 28 ans. Cela fait maintenant plus de 5 ans que je travaille dans le digital marketing, j’ai vécu 6 mois à Londres et 2 ans à Budapest lors d’un VIE. J’ai donc de l’expérience, un niveau d’anglais correct et j’ai l’habitude de gérer des entretiens d’embauche au téléphone ou via skype.

Après avoir débarqué à Sydney le 23 juin et y être restée 5 jours le temps de faire les démarches administratives (TFN, numéro de téléphone, banque…), j’ai pris l’avion en direction de Cairns pour commencer mon aventure.

A peine arrivée sur Cairns, je me suis fait contacter sur LinkedIn par quelques agences de recrutement et le directeur d’une agence de marketing. Ils me proposent des postes qui ont plus ou moins un rapport avec mes expériences précédentes mais une offre d’emploi m’interpèle plus que les autres. Je dis que je suis intéressée et j’envoie mon CV.

Newell Beach QDL

De l’aventure australienne à l’expatriation à Sydney

EntretienEntre temps, je quitte Cairns pour Newell Beach où je commence un helpx. Le directeur de l’agence de marketing me propose un premier entretien téléphonique le mercredi aprem qui ne durera que 10-15 minutes. Il souhaitait tester mon niveau d’anglais, savoir pourquoi je suis venue en Australie, quel type d’emploi je recherche, quel type de visa j’ai, mes disponibilités, etc.
Le lendemain, nous prévoyons un entretien skype plus formel avec une autre personne de l’entreprise. Je fais l’entretien dans ma chambre (partagée) assise sur mon lit et avec le maximum de classe que je peux 😀

L’entretien durera une bonne heure. Le lendemain, vendredi j’obtiens une réponse positive. Le lundi suivant je reprends l’avion Cairns-Sydney et le mardi je commence à travailler. Et oui en moins d’une semaine, j’ai été contacté sur LinkedIn, j’ai passé 2 entretiens à distance et j’ai commencé à travailler quelques jours plus tard.

C’est peut-être un gros coup de chance mais j’avais tout de même mis en place quelques astuces pour optimiser mes chances de trouver un travail en Australie. Je vous partage mes conseils en espérant qu’ils vous aideront.

Conseils pour décrocher un travail qualifié en Australie :

  • Ne débarquez pas en Australie dans l’espoir de trouver votre premier travail ici. Arrivez avec de l’expérience professionnelle sera un atout incontestable
  • Ayez un niveau d’anglais correct si vous cherchez un emploi qualifié
  • Mettez à jour votre profil LinkedIn (en anglais bien sûr) ainsi que votre description et lieu de vie actuel (en Australie). Dîtes aux recruteurs que vous recherchez un travail en Australie, que vous avez de l’expérience, que vous êtes disponible, etc. Par contre, ne dîtes pas que vous êtes en WHV (dîtes le qu’en entretien ou sur le CV)
  • Inscrivez-vous sur les sites d’emploi tels que au.indeed.com, seek.com.au, etc. et mettez en place des alertes par mots clés pour être prévenue dès qu’une nouvelle offre est en ligne
  • Mettez à jour votre CV selon les règles du pays (ex : n’indiquez pas votre âge, n’ajoutez pas de photo, etc.). Le CV doit bien détailler vos expériences professionnelles et diplômes.
  • Faites relire votre CV par un anglais et un professionnel pour corriger les fautes et obtenir des conseils. (A Cairns, je suis allée dans une agence de recrutement où une personne très sympathique a accepté de relire mon CV et m’a donné quelques conseils, tout ça gratuitement)
  • Soyez flexible ! Même si vous êtes en road trip ou que vous souhaitez faire quelque chose avant de commencer à travailler… pensez travail FIRST ! Être disponible de suite peut-être un sacré atout par rapport à d’autres candidats.
  • Osez ! N’hésitez pas à postuler, à essayer, à passer des entretiens, à vous faire un réseau… Avec de la motivation et de la patience, beaucoup ont réussi à trouver un travail dans leur domaine.

Si l’entreprise est satisfaite de votre travail, il y a de grandes chances pour qu’elle vous sponsorise. Si non, ce sera toujours quelques mois d’expérience professionnelle qui vous aideront peut-être à trouver un autre travail et le fameux sponsor.

J’espère que mes conseils vous aideront à trouver un travail en Australie. N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à m’envoyer un message privé sur les réseaux sociaux si vous avez d’autres questions.

Update : Je n’ai pas encore obtenu mon Sponsorship visa puisque j’ai fait ma demande le 20 décembre 2017 et il faut entre 3 et 9 mois pour obtenir une réponse. Revenez plus tard ou suivez-moi sur les réseaux sociaux pour être au courant de la décision finale.

Photo principale prise par The Frenchie Escapes

 Suivez mes aventures en direct sur Facebook & Instagram et ne manquez aucune mise à jour sur le blog.

3 thoughts on “PVT Australie : j’ai décroché un emploi qualifié et un Sponsorship à Sydney

  1. Bonjour Elodie,
    J’ai l’intention de partir tenter ma chance en Australie en 2019, je travail dans le marketing / communication,
    En plus de Linkedin, connais-tu des sites d’offres d’emplois ?
    Merci par avance,
    Laure

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *