Darling Harbour Sydney Australia

Mes premières impressions sur Sydney

PVT Australie : Voilà maintenant quelques jours que je suis en Australie. Après être restée 5 jours sur Sydney, je vous livre mes premières impressions sur cette grande ville qui attire chaque année des milliers de français.

Le vol et l’arrivée sur Sydney

D’abord parlons des 25h de voyage qui sont super longues. Je suis partie avec Qatar Airways grâce à e-Australie (que je remercie encore car grâce à eux j’ai gagné mes billets d’avion avec Qatar lors d’un jeu concours (trop chanceuse sur ce coup là ^^)). C’est donc de Paris que je me suis envolée pour un premier vol de 6h30 jusqu’à Doha qui m’a paru assez rapide surtout que je n’avais pas de voisin alors j’ai pu m’allonger. En revanche, entre Doha et Sydney, le voyage a duré 13h30. C’était bien long.

Une fois que l’on survole l’Australie, c’est assez surprenant l’étendue désertique du pays. Il y a quand même 4h de vol entre l’extrême Ouest du pays et Sydney.

Je suis arrivée à Sydney le vendredi 23 juin 2017 à 18h30. Je m’attendais à un interrogatoire à la douane « Pourquoi venez vous en Australie ?» « Que comptez vous y faire ? » « Avez-vous des choses à déclarer ? » Et bien, je n’ai rien eu de tout ça. Je suis passée comme une lettre à la poste. Dans l’avion, les hôtesses te donnent un petit questionnaire à remplir et à donner lors de ton arrivée. Ils demandent des informations telles que : nom, prénom, âge, visa, adresse, produits à déclarer…

Une fois à l’aéroport, tout le monde s’enregistrait sur des bornes automatiques avec leur passeport. J’ai donc fait pareil et en 2 secondes j’ai obtenu un papier que j’ai pu introduire un peu plus loin dans une machine où l’on m’a pris en photo. Et hop ! Je suis passée sans problème. Une fois le sac à dos récupéré, je suis sortie par la sortie « Rien à déclarer » en donnant le papier rempli dans l’avion et voilà j’étais officiellement sur le territoire Australien. Donc rien de compliqué pour y rentrer.

Pour me rendre dans le centre de Sydney, j’ai opté pour le train (environ $17). Le mieux est de demander la carte Opal (gratuite) au guichet et de mettre au moins $20 dessus. Si vous êtes déjà allé à Londres, c’est le même système qu’avec la Oyster Card. Il suffit de recharger la carte aux bornes et de valider votre passage à l’entrée et à la sortie du train.

Avec tout ça, je suis arrivée à mon auberge de jeunesse vers 20h. J’ai choisi Bounce Sydney dans le centre ville et juste à côté de la station Central. Ils sont super sympa, l’auberge est sécurisée, propre, avec wifi gratuit, casier avec prises à l’intérieur et un super rooftop.

La découverte de Sydney

Vous le savez en Australie les saisons sont inversées par rapport à nous. Donc en arrivant en juin, c’était déjà l’hiver. A Sydney, il faisait 9-10° le matin et entre 17 et 19° l’après-midi. J’ai eu de la chance, il a fait beau les 4 premiers jours et nuageux le 5ème jour. Dans la journée, il fait plutôt bon avec le soleil mais une fois la nuit tombée vers 17h, il fait assez frais.

PVT Australie Sydney

Les premiers jours, je me suis baladée dans le centre de Sydney pour y découvrir les principaux monuments notamment le fameux Opéra de Sydney et Harbour Bridge. J’ai aussi flâné dans le quartier chinois et CBD (Central Business District).

Le dimanche, j’ai pris le bateau pour aller sur la presqu’île de Manly située à seulement 30 minutes de Sydney. Bon à savoir, le dimanche les transports ne coûtent que $2.50 (au total sur la journée peu importe le nombre de trajets) alors c’est le moment d’en profiter pour bouger. Et d’ailleurs, c’est ce que tout le monde fait car il y avait du monde sur le bateau mais également à la plage. Première fois que je me retrouve face à l’Océan Pacifique et à tous ces surfeurs. J’ai vraiment bien aimé Manly car on dirait une station balnéaire avec ses palmiers, ses petits commerces, restaurants… il y a comme un air de vacances là-bas :)

Le reste du temps, j’ai essayé de récupérer du décalage horaire. En général, je n’arrivais pas à dormir entre 3h et 6h du matin alors ce n’était pas facile de tenir éveillée toute la journée. Et je me suis occupée de quelques paperasses : acheter une carte SIM pour avoir un numéro australien, faire la demande de mon TFN (Tax File Number, obligatoire pour travailler en Australie), ouvrir un compte bancaire et finaliser mon CV en anglais.
Je vais sûrement faire des déçu(e)s mais je n’ai pas eu de coup de cœur pour Sydney. Je peux difficilement juger la ville car je n’y suis restée que 5 jours et uniquement dans le centre ville mais je n’ai pas été émerveillée devant les monuments, attirée par l’atmosphère du centre ville. Je crois surtout que plus on voyage, plus on compare. Lorsque je suis arrivée à Sydney, ça m’a fait penser à Londres avec le système de carte de transport, le fait d’entendre parler anglais autour de moi et avec un sacré accent. Les buildings m’ont fait penser à Toronto (1ère ville américanisée que j’ai visité) et je trouve que le parlement de Budapest est bien plus beau et impressionnant que l’Opéra de Sydney par exemple (Oui je sais je suis amoureuse du parlement hongrois). Bref, pas de coup de cœur pour Sydney pour le moment mais j’y reviendrai pour mieux la découvrir et ses différents quartiers.

Darling Harbour Sydney Australia

 

Ce que je retiens de mon passage à Sydney :

Pas coup de cœur pour Sydney mais je lui laisse une seconde chance.
– Dans l’ensemble, je comprends tout le monde mais il faut que je m’habitue à certains accents vraiment pas facile à comprendre.
– J’apprends déjà du nouveau vocabulaire et je commence à prendre un accent bizarre.
Sydney, c’est super grand ! Et assez cher aussi !
– Le dimanche, c’est legging et basket pour tout le monde et balade au bord de la côte (ou surf).
– Il y a des magasins, des restaurants et des centres commerciaux partout mais alors vraiment partout, c’est dingue !
Les forfaits mobiles sont super chers ici. Une carte pré-payée valable uniquement 28 jours coûte $30 et comprend SMS, Appels illimités en Australie et 3GO d’internet.

 

Infos pratiques :

– Pour se rendre dans le centre ville de Sydney depuis l’aéroport, vous pouvez prendre le train avec une carte Opal (carte gratuite, trajet aller simple environ $17)
Le dimanche, les transports ne coûtent que $2.50 max sur la journée
Je vous recommande l’auberge de jeunesse Bounce Sydney pour sa localisation et la propreté. Bon à savoir : vous pouvez également travailler à l’auberge quelques heures par jour en échange d’un lit gratuit (cleaners en général)
– Après comparaison sur internet, j’ai choisi Optus pour le réseau téléphonique avec une carte pré-payée et Westpac pour la banque.


Suivez mes aventures en direct sur FacebookInstagram & Twitter et ne manquez aucune mise à jour sur le blog.

2 réflexions sur “Mes premières impressions sur Sydney

  1. Je ne sais pas si tu iras à Melbourne (j’imagine que Oui) mais si tu y vas, j’ai hâte de savoir ce que tu en penses pour vérifier l’adage qui dit que soit tu aimes Sydney et moins Melbourne, soit l’inverse ! Moi j’ai adoré Sydney, et moins Melbourne :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *