Helpx - Travailler dans des villas de luxe en Australie

Helpx : Travailler dans des villas de luxe en Australie

Selon moi, voyager c’est aussi sortir de sa zone de confort. Lors de mon passage dans le Queensland en Australie, j’ai travaillé dans des villas de luxe grâce au helpx. Je vous raconte mon expérience dans cet article.

Helpx Cleaner Newell BeachLorsque l’on voyage, nous sommes souvent amenés à oublier nos habitudes, notre petit confort du quotidien et à faire des choses que nous n’aurions sûrement pas fait chez nous.

J’ai un Master en Marketing et e-Commerce (Bac +5) et travaille depuis plus de 5 ans dans le marketing digital. Pourtant, j’ai décidé de tout quitter pour partir à l’aventure en Australie. Mon objectif est de voyager à travers le pays, découvrir les différentes régions, faire des activités en tout genre, échanger avec les locaux, rencontrer d’autres voyageurs, apprendre et découvrir de nouvelles choses, sortir de ma zone de confort… Bref, je n’ai pas vraiment de plan pré-défini et je me dis qu’en 1 an, j’aurai le temps d’en voir des choses :)

En traînant sur les blogs et différents forums, j’ai découvert le Helpx, Workaway ou encore Woofing qui proposent plus ou moins le même service. Si vous ne savez pas de quoi je parle, je vous explique ça de suite.

Qu’est-ce que le helpx ? le workaway ? le woofing ?

Les 3 proposent le même système qui consiste à faire travailler bénévolement des personnes en échange du gîte et du couvert. Alors que le woofing concerne des exploitations agricoles ou biologiques (exemple : travailler dans les fermes), les sites helpx ou workaway proposent toutes sortes de tâches (ménage, jardinage, peinture, s’occuper des enfants, etc..). On peut également y trouver des tâches plus techniques comme créer ou mettre à jour un site web, aider nos hôtes à gérer leur business (réception, communication…). Personnellement, je recherche un mixte entre les aider dans leur vie quotidienne (ménage…) et pouvoir leur apporter mon savoir sur la communication en ligne.

 

Ce genre d’échange est très populaire en Australie (et dans d’autres pays dans le monde). Il y a beaucoup d’offres et les tâches sont donc très diverses. Les sites sont payants notamment dès lors que l’on souhaite entrer en contact avec un hôte (ou un bénévole) suite à une annonce. Mais le coût est très vite rentabilisé. Exemple : j’ai choisi de m’abonner sur le site helpx car j’ai l’impression qu’ils ont plus d’annonces que sur le site workaway. L’adhésion ne coûte que 20 € pour 2 ans.

Les avantages du bénévolat

Pour l’hôte, c’est un bon moyen d’obtenir de la main d’oeuvre pour pas trop cher. Et pour les bénévoles, cela permet de réduire les dépenses puisque en général le bénévole est logé et nourri gratuitement en échange de 4 à 5 heures de travail par jour (avec 1 ou 2 jours de repos par semaine). Et bien évidement, pour les 2 parties, c’est un échange de culture, de savoir-faire, de tradition… Bref, le concept m’a parût plutôt sympa, alors je me suis dit qu’il était temps d’essayer :)

 

Helpx dans des villas de luxe dans le Queensland en Australie

Il y a quelques mois, j’ai décidé que mon aventure Australienne commencerait dans le Queensland car c’est une des régions qui m’attire le plus en Australie; pour sa nature, la grande barrière de corail, les plages à perte de vue, pour la chaleur et le soleil… De plus, en juillet c’est censé être l’une des meilleures périodes pour profiter de la région puisque les températures sont agréables (malgré que ce soit l’hiver), c’est la saison sèche, il n’y a pas de méduse dans l’océan… Bref, ça sentait bon les vacances tout ça ! :)

Sauf qu’en réalité, lors de mon passage à Cairns (fin juin – début juillet), il a plu tous les jours :( Ne voulant pas faire des activités sous la pluie, j’ai préféré attendre que le soleil refasse son apparition pour commencer à profiter de la région. J’ai donc décidé de faire du helpx pour limiter les frais.

Cairns

J’ai trouvé mes futurs hôtes sur le site helpx après quelques échanges par email. Le helpx en question se situe à Newell Beach située à une vingtaine de minutes de Port Douglas. En échange d’un lit dans une maison au bord de la plage et avec piscine + la nourriture gratuite, je devais faire le ménage dans des villas de luxe situées aux alentours. En général, nous travaillions par équipe de 4 de 9h30 à 14h (6 jours sur 7). Le reste du temps, nous faisions que ce que nous voulions : plage, piscine, détente, vélo, visite aux alentours (Port Douglas, Mossman Gorge)…

Bellagio Garden Newell Beach

Notre jardin avec accès direct sur la plage de Newell

Bellagio Newell Beach

Notre piscine à l’arrière de la maison :)

 

Les bénévoles bougent souvent alors c’est difficile de donner des chiffres. Mais en général nous étions 8-9 bénévoles dans la maison dans laquelle je vivais et dans une autre maison, ils étaient 7-8. Il y avait beaucoup de français mais aussi des espagnols, des allemands et un couple australien. Bref, multi-nationalités !

Au début, je me suis dit « Qu’est-ce que je fais ici, au milieu de nulle part, à nettoyer les maisons de bourgeois Australiens ? ». Mais si je suis venue ici ce n’est pas pour rien. Comme je l’ai dit, je voulais sortir de ma zone de confort, apprendre à faire autres choses… et parfois le hasard fait bien les choses :)

Ce helpx était l’une de mes meilleures expériences humaines. J’ai rencontré des gens formidables 

Même si nous vivions qu’entre bénévoles (divisés en 2 maisons) et à quelques mètres de nos hôtes, ce helpx fût une superbe expérience humaine et très enrichissante.

D’abord, j’ai appris à faire le ménage dans des villas de luxe. Tout doit être nickel : la propreté, les lits doivent être faits selon certaines règles, tout doit briller… Et franchement, les femmes de ménage ont beaucoup de mérite ! Parce que quand tu n’as que 4h pour nettoyer 4 salles de bains et préparer 4 chambres, tu ne t’arrêtes pas une seule seconde. C’est très physique et souvent on termine avec un mal de dos (même à 28 ans). En tout cas, j’ai eu l’occasion de voir de sacrées villas !

Mais sans aucun doute, le meilleur moment de ce helpx fût l’échange ! L’échange avec les autres helpers (bénévoles). Chaque soir, nous partagions le dîner tous ensemble. Nous cuisinions ensemble et à tour de rôle. J’ai eu l’occasion de leur préparer mon meilleur plat : une quiche végétarienne accompagnée d’une salade. Nous avons eu de longues conversations tous ensemble, joué à des jeux, appris de nombreux mots en anglais (Merci aux Australiens qui nous ont appris de nombreux mots d’argots et expressions). Bref une vraie coloc à l’auberge espagnole (australienne) 😀

Et tous les dimanches soirs, nos hôtes invitent tous les bénévoles à venir chez eux pour le dîner. Un bon moment convivial également.

Helpx Newell Beach Australia

Même si le but premier du helpx est l’échange entre les hôtes et les volontaires (helpers), ce qui nous a manqué ici car il y a peu d’échange avec les hôtes en dehors de ce seul dîner de la semaine. Il y a eu beaucoup d’échanges entre les bénévoles et c’est ça qui a rendu mon expérience unique et mémorable. Nous étions là pour des raisons différentes et nous avions tous une histoire différente à raconter. Mais une chose est sûre nos chemins étaient faits pour se croiser :)

A l’heure où j’écris ces mots, je suis déjà partie du helpx (je n’y suis restée qu’une semaine) et je peux vous dire que j’ai eu un gros vide après les voir quittés.

Sunrise Newell Beach Australia

Lever de soleil sur la plage de Newell – Queensland Australie

En tout cas, je vous recommande vraiment d’essayer ce genre d’échange (helpx, workaway ou woofing) un jour dans votre vie et même plusieurs fois car chaque mission sera différente et l’expérience aussi.

Maintenant, je n’ai qu’une envie c’est de retrouver un jour ces bénévoles et refaire un autre helpx 😉


Et vous, sortez-vous de votre zone de confort en voyage ? Racontez votre expérience 😉 


 Suivez mes aventures en direct sur FacebookInstagram & Twitter et ne manquez aucune mise à jour sur le blog.

2 réflexions sur “Helpx : Travailler dans des villas de luxe en Australie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *