Ang Thong National Park, Thailand

[Récit de voyage] 15 jours en Thaïlande toute seule: itinéraire, avis, conseils

Partie seule 2 semaines en Thaïlande en mars 2016, je vous raconte dans cet article mon expérience au travers de mon itinéraire. Je partage également mes impressions sur mon premier voyage en dehors de l’Europe et je vous donne tous mes conseils pour réussir votre séjour en Thaïlande.

Depuis 4 ans je vagabonde en Europe, en week-end ou en vacances, avec des amis ou en famille… Cependant depuis des années je rêve d’aller découvrir de nouveaux horizons :) N’ayant pas trouvé de compagnon de route et après plusieurs mois de préparation psychologique, j’ai finalement décidé de partir seule à l’aventure. J’ai choisi la Thaïlande car c’est une destination sûre pour une fille voyageant seule.

 

Ko Tao, Thailand

 

C’est donc en mars 2016, que je m’envole avec Qatar Airways à destination de Bangkok pour mon premier voyage en dehors de l’Europe :) Etant une personne très organisée, je n’ai pas pu m’empêcher de préparer un itinéraire alors que j’avais aussi choisi la Thaïlande pour son côté backpacker où il est facile de se déplacer et d’improviser sur place. Toutefois, pour me laisser la possibilité de modifier mon planning, je n’avais rien réservé à l’avance : aucun hébergement, aucun moyen de transport ou activité… J’ai juste pris le soin de noter quelques bonnes adresses et références trouvées sur internet ou recommandées par des amis.

Mon itinéraire finale : Bangkok, Ayutthaya, Bangkok, Khao Sok National Park, Ko Samui, Ang Thong National Marine Park, Ko Pha Ngan, Ko Tao, Bangkok.

 

Thailand 2 weeks - itinerary

Entre surprises, déceptions et émerveillements à Bangkok…

C’est après une nuit blanche que j’atterris le lundi matin à 6h30 et dès les premiers instants dans le centre de Bangkok, je suis bouche bée 😮 Sous une chaleur étouffante, les premières choses que je remarque sont la saleté dans les rues, la nourriture au bord de la route et le bruit incessant de la circulation entre les bus, les taxis, les motos, les voitures qui klaxonnent sans cesse… bref ici ça grouille!

Malgré le fait que je savais que je devais faire attention, dès mon arrivée je me fais arnaquer par un taxi. Je paye 400 bahts (10€) le trajet jusqu’à mon auberge au lieu de 100 bahts (2€50) Aïe!

Conseil : Demandez au chauffeur de mettre en route son compteur avant même de monter dans le taxi, si il refuse changez de taxi !!

L’aventure commence donc plutôt mal, je me fais arnaquer, je ne me sens pas très à l’aise dans cette ville qui ne ressemble à aucune ville d’Europe, enfin si peut-être à Naples en Italie! Je prends alors conscience qu’il va falloir s’habituer à ce nouveau pays, à une culture totalement différente… bref c’est ce que l’on appelle le choc culturel et la première chose à faire c’est de changer son état d’esprit.

Dès le matin, je pars explorer Bangkok. Je visite tout d’abord Wat Pho puis à la sortie des temples alors que je cherche ma direction plan à la main, je me fais accoster par un Thaï qui tente de m’indiquer la route… Mais après plusieurs minutes de discussion, il essaye de me vendre un tour en TukTuk. Ayant lu sur internet qu’ils ont tendance à arnaquer les gens, je me méfie. L’histoire avec le taxi est encore fraîche dans ma tête… Finalement après quelques minutes de négociation, j’accepte de faire un tour en TukTuk. La négociation a été plutôt bonne puisque mon ami Chin me baladera pendant 1h30 dans le centre de Bangkok à la découverte des principaux monuments pour seulement 100 bahts (2€50). L’expérience TukTuk fût assez drôle mais je dois avouer que ce n’est pas très confortable, on ne voit presque rien car nous sommes trop bas, la structure empêche de voir et ils roulent tous super vite. Lors de cette balade, nous ferons 2 arrêts pour découvrir le Smiling Buddha et visiter Wat Saket (Golden Mountain) avant de finir au Palais Royal.

Tuktuk, Bangkok

Wat Pho, Bangkok

Wat Pho, Bangkok

Wat Pho, Bangkok

Wat Pho, Bangkok

Golden Mountain

Bangkok_view

 

Début d’aprem, je débarque au Grand Palais. Bain de foule, chinois en masse qui hurlent… vite je fuis les lieux, je visiterai plus tard le Palais Royal.

Je décide de changer de rive et d’aller découvrir Wat Arun. Malgré le fait que le temple principal soit inaccessible car en travaux, j’apprécie le moment car c’est assez beau et surtout c’est très calme! Il y a peu de touristes dans le coin, alors j’en profite pour découvrir les alentours entre parc, temples et bouddha.

Wat Arun

Wat Arun

Wat Arun

Quand vient le soir, je prends de la hauteur pour observer les gratte-ciel depuis le Moon Bar. Je contemple la vue une bière Thaï à la main et j’apprécie enfin le moment :)

Sky Bar Bangkok

 

Puis je pars en direction du marché nocturne de Patpong qui à ma grande surprise est entouré de bars à strip-teaseuses. Le marché et le quartier ne m’emballent pas donc je rentre à l’auberge après avoir fait 2 journées en 1.

Patpong night market

 

Le lendemain matin, je flâne un peu à l’auberge. Je dois avouer que je ne me suis toujours pas habituée à la ville… Je pars visiter le quartier de Siam où se trouve pleins de magasins et d’énorme centres commerciaux, c’est le quartier idéal pour les amoureux du shopping, ce qui n’est pas mon cas donc je ne m’attarde pas sur les lieux.

Siam

 

Je continue ma route en direction de la maison de Jim Thompson, un petit havre de paix dans cette jungle urbaine. J’apprécie tellement le moment que j’y reste plus longtemps que prévu quitte à prendre du retard sur mon planning.

Jim Thompson House

Après la visite, je prends un mini van qui m’emmène à Ayutthaya situé à moins de 100 km de Bangkok pour seulement 60 bahts (1€50).

A la découverte des ruines d’Ayutthaya

Ayutthaya est l’ancienne capitale du Siam (ancien nom de la Thaïlande). La ville fut détruite en 1767 laissant derrière elle, les ruines des temples devenues un parc historique. J’arrive dans la ville nouvelle située à quelques kilomètres du parc et dès les premiers instants je n’adhère pas à la ville qui ressemble beaucoup à l’excitation de Bangkok. J’avais repéré sur internet une belle petite auberge située près des temples… Mais c’est seulement après 1h de marche à tourner en rond que je trouve enfin l’auberge. Il est trop tard pour observer le coucher de soleil sur les temples donc je me contente d’une balade dans le quartier.

Ayutthaya sunset

 

Le lendemain matin, c’est toujours pas conquis par la Thaïlande que j’attaque ma troisième journée de visite à la découverte des temples d’Ayutthaya. Alors que je refuse les propositions des taxis et des TukTuk qui souhaitent m’emmener pour 200 bahts (5€) pensant pourvoir visiter les temples à pied, c’est une très grave erreur ! Sur la carte ça semblait plutôt proche, mais en vrai il m’aura fallu 1 heure et demi de marche en plein soleil pour atteindre le temple de Wat Chaiwatthanaram.

Conseil : Prenez un taxi ou un TukTuk pour faire le tour des principaux temples. Ca vous coûtera 200 baths (5€) par heure mais vous gagnerez du temps car les temples ne sont pas si proches que ça. Sinon, optez pour le vélo.

Enfin arrivée à Wat Chaiwatthanaram, je me ballade dans les ruines du temple et ça me plaît beaucoup! L’endroit est chouette, surprenant et nous sommes qu’une petite dizaine de touristes sur place puisque le temple est assez éloigné.

Wat Chaiwatthanaram, Ayutthaya

Wat Chaiwatthanaram, Ayutthaya

Wat Chaiwatthanaram, Ayutthaya

A la sortie du temple, il me faut trouver une solution pour aller au prochain temple car à pied ce n’est plus possible. J’avais repéré un jeune homme seul dans le temple que je retrouve à la sortie, ni une ni deux, je lui demande où il va après et lui propose de partager un taxi. En fait, il avait déjà un taxi qui lui faisait faire le tour des principaux temples pour 200 baths / heure. Etant coincée au milieu de nul part sans taxi à l’horizon, je lui demande si je peux me joindre à son tour. Il accepte et dans le taxi après 10 minutes de conversation en anglais, nous nous rendons compte que nous sommes français tous les deux. Aurais-je perdu mon accent français ? 😀 Un peu timide, il n’est pas très bavard mais qu’importe avoir un taxi climatisé qui t’emmène partout, c’est quand même vachement plus sympa que de marcher en plein soleil. Après 3 heures de visite des temples, je suis conquis par les lieux! J’ai trouvé ça magnifique et je commence à être un peu plus à l’aise dans cette jungle urbaine :)

Wat Maha That

Wat Maha That

 

Retour à Bangkok dans l’aprem. Alors que j’avais lu sur internet qu’il valait mieux réserver ses tickets de train à l’avance, c’est à 17 heures que je tente ma chance à la gare pour acheter mon billet de train de nuit Bangkok – Surat Thani. Train quasiment complet, il me reste le choix entre être assise pendant 11 heures en 2nd classe sans climatisation pour 850 bahts (21€) ou dormir dans un lit en 1ère classe pour 1650 bahts (41€)… Totalement hors budget mais qu’importe je choisis le lit en 1ère classe, après tout je suis en vacances :) Ce prix comprend aussi le transfert en mini van jusqu’à ma destination finale Khao Sok (environ 200 bahts je pense).

Conseil : Pensez à réserver vos billets de train à l’avance !

Train station Bangkok

 

Avant de prendre le train de 19h30, j’explore pendant 2 heures les alentours de la gare. Tout d’abord, je visite Wat Traimit, qui à vrai dire ne vaut pas vraiment le coup car vous payerez juste pour voir un bouddha de plus… Ensuite, je me dirige vers le quartier chinois où à nouveau je ne me sens pas à mon aise au milieu de toute cette agitation entre la circulation, les gens, etc. Je termine mon exploration du quartier plus tôt que prévu et retourne à la gare pour prendre mon train.

Wat Traimit

Chinatown

Chinatown Bangkok


Une fois dans le train, je rencontre les 3 anglaises avec qui je partage ma cabine “1ère classe” et un cafard que j’ai gentiment écrasé avant de m’endormir…
:)

Après 11 heures de train + 1 heure de retard, un magnifique lever de soleil et le défilement des paysages de campagnes Thaïlandaises… J’arrive enfin à Surat Thani.

Alors que la plupart des backpakers et touristes partent vers les plages/îles : Ko Pha Ngan, Ko Tao, Ko Samui, Phuket, Krabi… moi j’attends mon mini van qui m’emmènera à Khao Sok avec 1 heure de retard. En Thaïlande, tu apprends à être patient! 😉

Passer de la jungle urbaine à la vraie jungle, il n’y a qu’un train!

Arrivée vers 10h30 à Khao Sok, il est trop tard pour partir en excursion de 2 jours comme je le souhaitais mais peu importe dès les premiers instants je me sens bien dans le village et je compte en profiter pour me relaxer un peu. Après avoir déposé mes affaires dans mon petit bungalow, je pars découvrir le village et les alentours et franchement J’ADORE ! C’est calme, c’est reposant, c’est joli, c’est la jungle, la vraie! J’ai l’impression que le temps s’arrête lorsque je suis au bord de la rivière en train d’observer les enfants qui jouent dans l’eau.

Khao Sok village

Monkey in Thailand

Khao Sok river

A ce moment là, je me dis : ça y est j’y suis ! La vraie et l’unique aventure commence maintenant 😀

Et quelle aventure! Le lendemain matin, je pars en excursion de 2 jours dans le parc national de Khao Sok où je vais dormir dans un bungalow situé sur le lac de Cheow Lan. C’est mon plus beau souvenir du voyage. C’était incroyable!

Tout d’abord nous n’étions qu’un groupe de 10 touristes : 4 allemands, 2 autrichiens, 3 français et 1 hollandais + notre guide. Nous avons d’abord fait un tour en bateau dans le parc, puis nous avons déposé nos affaires dans notre bungalow 5* (ceci est une blague) avant de déjeuner et de se baigner dans le lac. L’aprem nous sommes partis en randonnée dans la jungle et nous avons visité une grotte remplie de chauve-souris, de grenouilles, d’araignées et d’eau jusqu’au cou. On s’est vraiment bien marré! Le soir avant la tombée de la nuit, nous faisons un tour en bateau pour explorer la faune, nous aurons la chance de voir des singes et des hornbills (Calao bicorne).

Lors du diner, on en profite pour faire un peu plus connaissance avec notre guide qui soit dit en passant m’aimait bien :) Il ne m’a pas lâché de l’aprem durant la rando toujours au petit soin à m’aider si besoin et à crier mon prénom avec un accent un peu étrange… Malgré son anglais limité, nous arrivons à discuter sans problème jusqu’au grand moment de solitude lorsque j’essaye de lui expliquer mon métier; le marketing mobile. Alors que les 2 allemands en face de moi essaye de lui expliquer le marketing en prenant en exemple la publicité à la télévision… notre cher guide retiendra que je vends des téléphones mobiles 😀

Khao Sok National Park Cheow Lan

Khao Sok National Park Cheow Lan

Extinction des feux à 22h et même avec le strict minimum la nuit fût plutôt bonne. Réveillée à 5h30 je suis seule posée devant mon bungalow et j’observe le lever du jour. Le changement de couleur est rapide et juste magnifique. Il faut savoir que chaque matin, il y a une énorme brume sur le lac rendant les lieux totalement mystérieux.

Khao Sok National Park Cheow Lan

Khao Sok National Park Cheow Lan

A 6h30 nous reprenons le bateau pour explorer de nouveau la faune. On aura la chance cette fois d’observer des singes en train de jouer juste au bord de l’eau et de rencontrer des pêcheurs qui te pêchent un poisson gros de 50 cm en seulement 45 secondes 😮

Khao Sok National Park Cheow Lan

Khao Sok Fisherman

Retour au camp pour le petit déjeuner avant de quitter les lieux et partir explorer d’autres endroits du lac. Nous refaisons une rando dans la jungle un peu plus sportive que celle de la veille, nous finissons une nouvelle fois dans une grotte cette fois pas d’eau mais des milliers d’araignées partout, des chauves-souris et des scorpions. Ensuite, déjeuner au bord de l’eau et baignade l’aprem.

Khao_sok_excursion
L’expérience était unique et l’endroit était tout simplement magnifique. Je n’ai pas d’autres mots pour décrire ce que j’ai vécu les photos parlent d’elles même.

L’excursion 2 jours 1 nuit coûte 2500 bahts (62€) tout inclus : nourriture, boissons, logement et activités. A cela il faut ajouter 300 bahts (7€50) d’entrée dans le parc national.

En route vers les îles, les plages de sable blanc et l’eau transparente

Après cette excursion, je fais route en mini van jusqu’à Surat Thani avec les 2 allemands rencontrés. Ils voyagent seuls eux aussi et nous prenons chacun des routes différentes une fois arrivés à Surat Thani. Direction Ko Samui pour ma part en passant la nuit sur un bateau de marchandise. Départ à 23h arrivée à 6h30 le lendemain matin. Le confort est très sommaire; un matelas sur le sol, des draps sales, une humidité de dingue et une odeur étrange… La nuit promet d’être longue et pourtant je dormirais sans aucun problème. Au réveil à 6h du matin, j’admire le lever du soleil à l’approche de Koh Samui.

Night boat to Ko Samui

Night boat, sunset Ko Samui

Une fois arrivée sur Ko Samui, je déchante un peu! Les prix ont quadruplé 😮 800 bahts (20€) un taxi que tu peux négocier jusqu’à 400 bahts (10€) mais pas moins! Du coup, je prends un Songthaew un mixte entre taxi, bus et TukTuk. Négociez également votre trajet ! J’ai payé 100 bahts (2€50) pour environ 21 km soit 45 minutes de trajet du port jusqu’à mon hôtel.

Parce que ça fait maintenant 6 jours que je voyage en mode backpacker, je décide de me faire plaisir en réservant une nuit dans un bel hôtel (Samui Mermaid Ressort, trouvé sur Booking.com avant mon départ). Un logement privé avec ma propre salle de bains, 2 piscines, une plage magnifique, du calme et du repos c’est juste parfait ! Et tout ça pour la modique somme de 690 bahts (17€). Ne sachant pas m’arrêter, je pars tout de même visiter les alentours et Big Buddha situé à 15 minutes à pied de l’hôtel.

Samui Mermaid Resort

Grande fan des couchers de soleil, dès mon premier soir sur l’île, je suis bluffée par la beauté des couchers de soleil en Thaïlande 

Bo Phut Sunset

Bo Phut Sunset

Le lendemain matin, réveil à 6h30. Direction un autre parc national celui de Ang Thong. Changement d’ambiance, je me retrouve sur un gros bateau avec des centaines de touristes. Après 1h30 de traversée, on nous largue à la mer pour notre heure de kayak au sein du parc. Je partage mon kayak avec un anglais à l’accent très prononcé mais très sympathique qui voyage seul également. Nous passerons finalement la journée ensemble à explorer le parc, à grimper entre les arbres, les pierres et les rochers pour atteindre l’un des plus beaux points de vue.

Ang Thong National Park

Ang Thong National Park

Je passe une très bonne journée, l’endroit est vraiment magnifique mais l’expérience est différente, moins relax avec cette masse de touristes. L’excursion avec repas et boissons compris coûte 1600 bahts (40€).

Retour à Ko Samui, je souhaite changer de côté et aller visiter l’est de l’île en dormant dans la ville Chaweng connue pour sa vie nocturne et sa belle longue plage. Depuis un moment, je voulais tenter l’expérience de l’auto-stop. Comme je n’avais que 5 km à faire je me suis dit que c’était maintenant où jamais d’essayer. C’est donc timidement que je mets mon pouce en l’air tout en marchant dans la bonne direction. Après que des taxis-motos, taxis, TukTuk s’arrêtent pour me proposer leur service pour 100 bahts, une jeune thaïlandaise de 24 ans en scooter s’arrête et me demande où je souhaite aller. Avec un grand sourire elle me dit “ok pas de problème”. C’est contente mais un peu angoissée que je monte sur son scooter sans casque bien sûr à la mode Thaïlandaise ! Je viens à ce moment là de rencontrer la Thaïlandaise la plus gentille au monde. Nous discutons tout le long de la route pendant qu’elle roule prudemment… Une fois arrivée à Chaweng, elle insiste pour me déposer devant mon auberge repérée la veille sur internet. Tournant en rond pendant 15 minutes car nous ne trouvons pas l’auberge, elle demande de l’aide à une dizaine de personnes et nous finissons par trouver. Je n’en reviens presque pas qu’en moins de 10 minutes d’auto-stop, j’ai rencontré une super jeune Thaï qui m’a déposé juste devant mon auberge. Mon seul regret aujourd’hui, ne pas avoir osé lui demander de prendre une photo ensemble.

A l’auberge, je rencontre dans le dortoir un couple d’anglais super sympas qui sont en PVT (Permis Vacances-Travail) en Australie. Nous nous baladerons ensemble dans la ville, puis nous dinerons ensemble avant de finir à Ark Bar, un des bars les plus connus de la ville pour ces soirées déjantées au bord de la plage et dans la piscine. Lundi soir pas de soirée, nous resterons donc posés sur les transats à boire la bière locale. Je retiens tout de même 3 choses négatives durant cette soirée :

– La première, toutes les 5 minutes une personne passe pour essayer de te vendre quelque chose (bijoux, colliers de fleurs, tatouages…) donc au bout d’un moment ça devient agaçant.
– Ensuite, sans même ton autorisation un gars dépose sur toi un singe (ou autre animal) en espérant que tu prennes une photo avec, bien sûr ce n’est pas gratuit. C’est ce qui m’est arrivé avec un singe totalement immobile posé sur mes genoux. J’étais triste pour lui car il avait l’air drogué, on aurait dit une peluche tellement il était immobile alors que pourtant il était bien vrai. Surtout n’encouragez pas ce genre de chose en prenant des photos avec les animaux!
– Enfin ce qui m’a aussi surprise, c’est l’âge de certains vendeurs. Il est 23h, ils ont 5 ans et pourtant ils sont là sur la plage en train d’essayer de te vendre des colliers de fleurs… Ils parlent très bien anglais, ils ont l’air sympa avec leur humour mais attention ils peuvent très vite s’emporter. Un jeune Thaï a proposé à l’anglaise avec qui j’étais de faire un bras de fer… Si elle perd elle lui achète un collier, si elle gagne il lui offre un collier. Après avoir perdu 2 fois et très mauvais perdant le jeune garçon a commencé à devenir agressif et à l’insulter en anglais avant de finir en thaïlandais… L’expérience Chaweng beach de nuit est donc mitigée.

Le lendemain matin, je pars explorer la ville jusqu’à atteindre le point de vue Lad Koh situé entre Chaweng et Lamaï sur la route 4169, après 2 heures de marche. Retour par la plage où je fais des arrêts baignades dans une eau transparente absolument magnifique.

A 17 heures, je décide de refaire du stop à nouveau pour me rendre sur la jetée Big Buddha et prendre le bateau en direction de Ko Pha Ngan. Moins de 5 minutes après avoir commencé l’auto-stop un pick up s’arrête. La jeune fille à l’arrière me demande où je vais et ils acceptent de me déposer après avoir fait un arrêt de quelques minutes à l’aéroport de Ko Samui où ils devaient “faire un truc”. En fait, ils étaient 3 dans la voiture et travaillaient. Au volant le patron à côté de lui un gars et à l’arrière la jeune fille de 27 ans avec qui j’ai discuté durant le trajet. Ils m’ont offert une bouteille d’eau et m’ont déposé au port :) Une nouvelle fois, une superbe expérience de générosité et de gentillesse en auto-stop.

19h, c’est parti pour la full moon party de Ko Pha Ngan!

Full Moon Party Ko Pha NganArrivée sur l’île vers 20h, aucune réservation d’hébergement et de toute manière je n’ai pas l’intention de dormir 😀 Je cherche un endroit où déposer mes 2 sacs. Après plusieurs minutes de recherche, je demande à 3 françaises installées sur la terrasse de leur bungalow si elles accepteraient de garder mes affaires pour la nuit. Elles acceptent et partent elles aussi le lendemain matin sur Ko Tao, donc c’est parfait !

Bagages en moins, je pars retrouver des français rencontrés dès mon arrivée sur l’île. Séance maquillage et direction la plage de Haad Rin au coeur de la fête ! Je passerais plusieurs heures avec eux avant de les perdre dans la foule. Durant toute la soirée, je rencontrerais et discuterais avec un tas de personne venues du monde entier… La soirée est plutôt cool, le son est bon et les gens sont sympa. N’ayant pas de logement, il faut tenir jusqu’au petit matin. Je terminerais finalement la soirée à 6h30 suivi de 30 minutes de sommeil dans le hamac installé sur la terrasse des filles :)

Repos sur l’île de Ko Tao et baptême de plongée

Le lendemain, c’est fatiguée mais après avoir passé une bonne soirée que je prends le bateau en direction de Ko Tao. 2 heures de traversée de quoi rattraper ma nuit! Je discute un peu avec une allemande qui voyage aussi toute seule pour la toute première fois… On se dit que c’est vraiment une super expérience 😉

Arrivée sur Ko Tao, crevée, je cherche mon hôtel avec piscine repéré sur internet mais après 1 heure de marche, je désespère et abandonne l’idée d’aller dans cet hôtel. Par la même occasion, je ne trouve pas Crystal Dive avec qui je souhaitais faire mon baptême de plongée. Bref, il est temps de poser les bagages et de se reposer. Je tombe par hasard sur Big Blue Diving qui était également sur ma liste des agences de plongée et discute avec une anglaise super sympa. Bonne commerciale, je suis convaincue par sa proposition d’une journée de plongée avec un instructeur français et le logement gratuit en dortoir pour un total de 2000 bahts (50€). Je passerai le reste de la journée à l’ombre à dormir sur la plage (sans commentaire 😀 ).

Palm tree Ko Tao

Le soir, à nouveau, j’en prends plein la vue avec un coucher de soleil absolument magnifique 

Ko Tao Sunset

Ko Tao Sunset

 

Le lendemain matin, je rencontre François Xavier, un français de Grenoble qui était parti faire un tour du monde. Il a fait Paris > Bangkok > Ko Tao et n’est jamais reparti de Ko Tao. Cela fait maintenant 1 an et demi qu’il vit là bas et il est devenu instructeur de plongée. Durant la matinée, il m’explique en français comment va se dérouler la journée et la plongée, explication du matériel, cours de sécurité, etc.

Ko Tao diving

A 12h nous partons avec d’autres groupes sur la baie Mango. Nous plongerons par petit groupe de 3, je suis avec 2 allemandes et François Xavier toujours. Au début, je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal à m’habituer au détendeur de plongée. C’est tellement pas naturel de respirer grâce à un appareil. Il me faudra un petit moment avant de m’y habituer, nous ferons ensuite des exercices de sécurité au bord de la plage à 1 mètre de profondeur et déjà des poissons colorés sont autour de nous :)
Ensuite, nous retournerons au bateau tout en avançant sous l’eau jusqu’à 7m50 de profondeur. Nous remontons sur le bateau et partons sur un deuxième spot de plongée, les Twins. Cette fois, nous descendons à 12m de profondeur et durant 51 minutes nous explorons les fonds marins. Des poissons colorés par milliers, Némo et une belle tortue seront de la partie. Même si ce fût assez difficile dû à la pression au niveau des oreilles, je suis ravie de l’avoir fait et de ne pas avoir abandonnée.

Note: Avec Big Blue Diving, 1 plongée + 1 nuit en dortoir coûte 2000 bahts (50€). Pour effectuer la seconde plongée à la suite de la 1ère, il faut payer un extra de 1000 bahts (25€). Perso, je n’ai pas payé cet extra 😉 Nous sommes en Thaïlande négociez!

Ko Tao diving

Après cette journée de plongée, je passerais la soirée totalement sourde à admirer le coucher de soleil (et oui encore!) mais franchement J’ADORE 

Koh Tao Sunset

Ko Tao Sunset
Le jour suivant, ce sera repos sur la plage de Sairée et visite de l’île Koh Nang Yuan. Pas grand chose à faire sur cette île à part se baigner, se reposer et marcher 25 minutes jusqu’au point de vue. En revanche, c’est un bon spot de snorkeling car il y a pas mal de poissons au bord de la plage.

Snorkeling Koh Tao

J’ai tout de même était moyennement convaincue par l’endroit qui a l’air d’être une arnaque touristique: 300 bahts  (7€50) par personne pour se rendre sur l’île en taxi-bateau + 100 bahts (2€50) d’entrée sur l’île et interdiction de rentrer sur l’île avec une bouteille d’eau en plastique… Est-ce vraiment pour l’environnement ou pour inciter à consommer au resto/bar ?
Par ailleurs, je suis arrivée vers 10h sur l’île qui était presque vide, très calme, je suis directement allée au point de vue. En revenant sur la plage à peine 1 heure plus tard, l’île était noire de monde!

Koh Nang Yuan View Point

Koh Nang Yuan

Le soir, dernier coucher de soleil sur l’île de Koh Tao avant de prendre un bateau de marchandise de nuit à destination de Chumphon.

Koh Tao Sunset Sairee Beach

Night Boat to ChumphonCette fois, c’est le grand luxe sur le bateau; lits superposés, draps propres et climatisation. Par contre, c’est le plus grand dortoir que j’ai jamais connu au moins 50 personnes 😮

Arrivée à 5h30 du matin après 6h30 de bateau, ça pique aux yeux! A 7h30, je prends un bus qui me ramènera à Bangkok après un super loooooong trajet de 9h. Au total, de Koh Tao à Bangkok, j’aurai fait 15h30 de voyage 😮 Arrivant à la station de bus à Bangkok, située à 15km du centre, je partage un taxi avec 2 allemands et 1 hollandaise rencontrés dans le bus. Déposés à Khao San Road, je suis un des allemands qui connait une auberge sympa dans le coin.

Retour à Bangkok : la seconde chance pour apprécier cette ville !

Nous passerons finalement la soirée ensemble à la découverte de Ratchada Train Market où il n’y a que des Thaï, aucun touriste à l’horizon à part nous. Le marché est vraiment sympa, atypique et pas cher du tout. Nous goûterons aux spécialités Thaï tous les 10 stands, sans oublier les insectes bien sûr ! Enfin, nous terminerons la soirée à Khao San Road avant de s’écrouler de fatigue.

Ratchada Train Market Bangkok

Le lendemain, Maurice (l’allemand) est déjà en route pour le Cambodge lorsque je me lève tranquillement pour attaquer ma dernière journée en Thaïlande. Je flâne à l’auberge car l’endroit et le quartier est plutôt agréable. Je discute avec la propriétaire des lieux, une jeune Thaï d’une trentaine d’années qui a vécu à Paris pendant quelques années. Et sa mère vit à Budapest depuis 15 ans où elle tient un spa. Le monde est petit !

Du coup, c’est vers 11h30 que j’arrive au Palais Royal. 500 bahts (12€60) l’entrée pour être avec une foule de touristes et des chinois qui te bousculent, plusieurs temples fermés au public… Bref, je ne suis pas conquis pas les lieux bien trop chers pour ce que c’est! J’ai largement préféré Wat Pho.

Royal Palace Bangkok

Royal Palace Bangkok

Ensuite, direction le marché de Chatuchak. Tout d’un coup, il se met à pleuvoir à saut, alors je fais comme tous les Thaï j’attends à l’abri et 10 minutes plus tard hop c’est fini 😀 La magie de la pluie express en Thaïlande !

Bangkok skytrain, Thaïlande

J’arpenterais pendant 3 heures ce marché totalement incroyable et surtout immense. On y trouve de tout : vêtements, bijoux, décoration, nourriture…

Chatuchak Weekends Market Bangkok

Et voilà, c’est la fin de la journée. Il est l’heure de repartir :( Direction l’aéroport et après 20 heures de voyage me voilà de retour à Budapest avec pleins de beaux souvenirs :)

Un petit bilan rapide : Ce voyage était EXTRAORDINAIRE ! Même si au début il m’a fallut du temps pour m’acclimater au pays et à la culture Asiatique, j’ai ensuite totalement adoré mon aventure. Je ne peux que vous conseiller de vous lancer vous aussi à l’aventure même si vous êtes seule 😉

Un bilan plus complet sur mon expérience, la Thaïlande et mon budget est disponible dans cet article : 15 jours en Thaïlande toute seule : itinéraire, budget, avis, etc...


Suivez mes aventures en direct sur FacebookInstagram & Twitter et ne manquez aucune mise à jour sur le blog.

31 thoughts on “[Récit de voyage] 15 jours en Thaïlande toute seule: itinéraire, avis, conseils

  1. Merci pour ce super article ! Je me lance, c’est décidé hihi.
    J’ai vraiment envie de faire cette excursion de deux jours comme toi, quel organisme était-ce? Tu t’en rappelles?
    Merci encore, super blog

    • Bonjour Juliette, non je n’avais pas réservé à l’avance. J’étais arrivée au port 3h avant le départ pour réserver ma place. Bon voyage 😉

  2. Salut, merci pour ton blog tu m’aide beaucoup pour mes futurs itinéraires lors de mon voyage qui se profil ! Petite question, pense tu que début Mai est une bonne période pour y aller ( températures etc..)
    Merci :)

    • Hello Julien, je n’y suis pas allée en mai donc difficile de répondre à ta question. Il fera sûrement chaud mais je crois qu’en mai débute la saison des pluies. Je te laisse regarder sur internet, il y a des articles qui expliquent les saisons. Bon voyage 😉

  3. Bonjour
    Quelle aventure extraordinaire et tes commentaires donnent envie
    Je pars dans 15 jours et je vais largement m inspirer de ce que tu as fais
    J ai passé 2 jours à ko nyang yuan il y a 20 ans et tu m as donné envie d y retourner en voyant tes photos
    Merci de ce joli partagé

  4. bonjour
    j’aia doré ton article
    je pars dans 2 semaines à Phuket seule pour 2 semaines je compte bouger là-bas faire les îles autour notamment mais je n’ai rien réservé pas d’hôtel rien.
    Je suis un peu perdue car à l’origine je devais y aller avec mon compagnon et finalement ce sera seule peux-tu me conseiller.
    Faut-il que je réserve des hôtels ou autres avant de partir ? Comment organiser mon planning aussi bien que le tien ?
    Merci par avance

    • Bonjour Virginie, Merci pour ton commentaire :)
      Selon moi, il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance surtout si tu y vas en mars/avril, c’est la fin de la période touristique.

      Moi je réservais la veille pour le lendemain voir le jour même.
      J’ai préparé mon itinéraire en fonction de ce que je voulais faire/voir et des distances. J’avais également une liste d’hébergements que j’aimais bien avec l’adresse au cas où. Le jour J, je me laissais le choix d’aller dans l’hostel/guest house que j’avais trouvé sur internet ou d’aller ailleurs si je trouvais mieux (ou recommandés par quelqu’un). Il y a tellement d’hébergements que tu trouveras forcément quelque chose. Et n’hésites pas à demander à voir la chambre avant de payer.

      N’hésites pas si tu as d’autre questions 😉 Bon voyage !

  5. Coucou, d’abord merci pour ces précieux conseils pourrais-tu me dire le nombre de jours que tu es restée à chaque endroit j’envisage de refaire ton itinéraire qui me plaît beaucoup merci d’avance

    • Hello, je pense avoir plutôt bien détaillé mon itinéraire dans l’article et tout ce que j’ai fait/vu en 15 jours mais si tu as besoin de plus, voilà de tête combien de temps je suis restée dans chaque ville : Bangkok 2 nuits, Ayutthaya 1 nuit, Khao Sok National Park 2 nuits, Ko Samui 3 nuits, Ko Pha Ngan 1 nuit, Ko Tao 3 nuits, Bangkok 1 nuit.

  6. Hello Elodie ! Merci beaucoup pour ton blog.
    Une petite question, où as-tu réservé le guide ? A surat tani ? Et pour le bateau cargo jusqu’à Ko samui ? Un grand merci de nous avoir fait partager ton expérience !!

  7. Salut
    Merci pour cette mine d’infos..
    Je retourne pour la seconde fois en thailande et bien sûr je veux découvrir de nouveaux lieux et notamment le parc de kao sok.
    Tu évoques des grottes pleines de chauves souris et infestées d araignées.
    Question pourrie : j’ai une phobie imaitrisable des araignées ? Y en a t il tant que ça ? Je pourrai en faire une crise d’épilepsie.
    Après si je reste dehors ça me va !
    Merci de ton retour qui me sera précieux

    • Bonjour Jeny, Oui il y en avait pas mal dans la deuxième grotte. D’ailleurs, une fille a fait une énorme crise d’angoisse à l’intérieur. Du coup, elle est vite ressortie. Bien sûr, tu peux rester à l’entrée de la grotte en attendant le groupe et repartir avec eux. Préviens ton guide pour qu’il soit au courant. Bon voyage 😉

  8. Bonjour,
    Merci pour toutes ces infos. Moi aussi je me prépare a faire mon 1er voyage seule hors d’Europe. Pour les mêmes raisons que toi j ai choisi la Thaïlande. En lisant ton récit je suis encore plus excitée à l’idée de partir même si j ai cette petite appréhension du voyage solo. Ça va être l occasion de faire de belles rencontres (j espère) et de m’ouvrir au monde !

    • Bonjour Sandwine. Super ! Je suis sûre que tu ne vas pas regretter ton choix. Tu vas voir la Thaïlande est un super pays et très safe pour une femme voyageant seule. N’hésites pas à revenir partager ton expérience et donner ton avis en commentaire pour en rassurer d’autres 😉 Bon voyage !

  9. Bonjour, je pars fin janvier toute seule également et j’avais une question… quand tu va profiter de la plage, faire du snorkeling…ou laisser ses affaires?? C’est bête mais forcement tu as ton sac à dos avec tes papiers, ton argent, ta petite serviette de plage quoi… lol
    alors tu laisses tout sur la plage ?? comment faire??
    Merci de m’éclairer !!

    • Bonjour Sandrine, en effet, même si je suis toute seule cela ne m’empêche pas d’aller me baigner. Je choisis toujours un spot où il y a du monde et j’essaye de me mettre près des familles, d’adultes en qui tu pourrais avoir confiance. Ensuite, je me baigne à proximité de mes affaires en gardant toujours un oeil dessus (bon j’avoue parfois j’oublie de regarder). Mais parfois, je ne suis pas très vigilante puisque à Koh Tao par exemple je suis partie faire du snorkeling en oubliant un moment mes affaires sur la plage bondée ! Oops !
      Tu peux aussi demander aux gens à côté de toi de jeter un oeil sur tes affaires.

  10. Bonjour,

    Bravo pour ce magnifique voyage ! :)
    J’ai une question car je souhaite partir seul pendant 2 semaines dans ce magnifique pays… comment t’es tu organisée concernant les transports ? comment savais tu où te rendre pour prendre les van de ville en ville :) ? merci !

    • Bonjour Axel,

      Merci pour ton commentaire. C’est très facile là-bas, il y a des agences partout mais vraiment partout. Et souvent les gens de ton auberge, hôtel ou guest house t’aident aussi. Ils réservent pour toi sans aucun soucis. Et la plupart du temps, les vans viennent te chercher à ton hébergement ou alors tu vas à la station de bus/train ou directement sur le port si tu dois prendre le bâteau. Je n’avais rien réservé, j’ai tout fait une fois sur place. N’hésites pas si tu as d’autres questions ou si tu veux plus de détails sur certaines destinations 😉
      Profite bien de ton voyage ! :)

  11. Bonjour Élodie
    J’ai beaucoup apprécié ton retour sur ce séjour thaïlandais. Et notamment sur Khao Sok !
    Ce trek avait l’air fou !
    Es tu passée par une agence ou ton hôtel directement pour cette excursion en jungle ?

    Merci et bonne soirée !

    • Bonjour Johana,

      Merci pour ton commentaire. Oui cette excursion à Khao Sok était génial :) J’ai réservé dans la première maison sur la droite en direction du village. Je pense que c’est un particulier qui a monté son agence car sa maison est bien située. Mais tu peux facilement réserver une fois sur place un peu partout soit via ton hôtel/guesthouse, soit à “l’office de tourisme”, soit les agences.. Je crois que c’est le même prix partout ! N’hésites pas si tu as d’autres questions 😉

  12. Ohlala mais tu m’as tellement fait rêver pendant ces quelques minutes où je t’ai lu !
    Sans blague, moi qui me disais que voyager seule n’était pas fait pour moi , je me repose sérieusement la question.

    Si ça ne t’embête pas j’ai quelques questions (je suis à 2 doigts de prendre mon billet pour tout t’avouer :) )
    – Est-ce que tu as passé beaucoup de temps seule ? Quand on lit ton article on a l’impression que tu as rencontré beaucoup de gens (et même pas mal d’Européens j’ai l’impression) mais j’ai peur que la solitude me gagne dans ce genre d’expérience
    – Est-ce que tu t’es sentie en insécurité sur le fait d’être une fille qui voyage seule ?
    – Vivement le prochain voyage en solo ?

    Merci pour ton expérience en tout cas :-)
    PS : Merci pour cet article où tu nous dévoiles aussi bien les bonnes mais les moins bonnes expériences ! C’est tellement agréable !
    Et j’ai tellement rigolé en lisant ton essai d’expliquer ton boulot, j’adore ! Quel dépaysement !

    • Salut Claire ! Et bien moi je viens de rire en lisant ton commentaire :) Merci beaucoup, ça me touche énormément ce que tu dis.
      Alors tu anticipes un peu parce que j’ai déjà préparé mon article bilan sur mon expérience et le fait de voyager seule 😉
      Franchement le plus dur c’est de se lancer toute seule. Mais une fois que tu y as goûté, je crois que c’est parti pour une longue série de voyage toute seule :)
      – Alors oui, j’ai rencontré beaucoup de monde sur la route. Je n’ai pas rencontré quelqu’un qui était libre de son planning et de son temps et souhaitait faire un bout de chemin avec moi (ce qui est arrivé à l’une de mes potes qui est partie en Thaïlande en Novembre dernier). Mais à vrai dire ce n’était pas plus mal car j’ai pu totalement me débrouiller seule du début jusqu’à la fin et sur tous les points de vues (logement, déplacement, etc…). Mais si tu dors en auberge de jeunesse, tu rencontres forcément d’autres jeunes qui sont dans la même situation. J’ai discuté avec des gens dans les transports (bateau, mini van et même sur le quai du métro à Bangkok avec un Américain qui a voyagé presque toute sa vie). J’ai même pas pu tout raconter dans cet article mais j’ai fait d’autres rencontres inoubliables… Comme la rencontre dans un mini van avec un Indien en couple avec une femme philippine et un petit garçon trou chou de 4 ans qui me tape la discute en anglais 😮 (Perso, à ce moment là j’étais jalouse de son anglais ^^). Donc oui des rencontres, il y en a tous les jours !
      – Jamais je me suis sentie en insécurité en Thaïlande.
      – Of course ! Il est même prévu dans 2 semaines et demi (mais chuuut faut pas le dire :p)

      Si tu as d’autres questions, tu veux plus d’infos, surtout n’hésites pas à venir me demander. Ce sera avec grand plaisir :)
      Tu souhaites partir où ? :)

      • merci beaucoup Elodie !

        Hâte de lire ton prochain article alors ! (et de savoir où se passera ton prochain voyage solo !)
        Je suis déjà partie en Thaïlande et j’avais adoré. J’ai l’impression que c’est le bon pays pour commencer à la voyager seule car c’est simple, pas cher et un peu le pays des bisounours :)
        Mais j’ai encore une appréhension tout de même :)

        Merci pour ta réponse et je te dirai si je me lance à mon tour !

        Gros bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *